Magazine France

Jouyet : « Je ne suis pas un homme d’argent ».

Publié le 21 février 2009 par Marc Vasseur

 

Jouyet : « Je ne suis pas un homme d’argent ».
J’ai adoré ces propos savoureux de la part de Jean-Pierre Jouyet, il faut avouer que cela ne manque pas de sel de la part de quelqu’un qui va toucher 300.000 euros d’indemnité pour la présidence de l’AMF, et ce à effet rétroactif.
Je me demande si effectivement la rétroactivité des salaires à la date d’embauche quand survient une augmentation ne serait pas une très bonne mesure. Quand une idée est bonne, ile ne faut jamais hésiter à la généraliser.

Comme quoi, je ne suis pas sectaire, une bonne idée même de droite reste une bonne idée !
Pour tout dire, à ce compte là, moi aussi je veux bien ne pas être un homme d’argent.

Ce qui m’amuse beaucoup, c’est que ce discours se retrouve toujours dans ces classes sociales stratosphériques coupées de la réalité des gens d’en bas. Ca me fait repenser à ce « pas le moitié d’un con » de Jacques Séguéla avec sa fameuse tirade « si t’as pas de Rollex à 50 ans, t’es un raté »… A titre personnel, je trouve les Rollex très moches mais bon, tous les goûts de merde sont dans la nature.

Pour un peu, on serait tenté de les plaindre

Sinon, si vous cherchez une cafetière à 25.000 euros vous pouvez vous adresser à l’Elysée (c’est l’adresse pour le bon de commande).

De même, grâce au couple Sarkozy-Bruni, vous pouvez compter sur le bon plan du week-end : se faire prêter gracieusement un Pathfinder par le concessionnaire Nissan le plus proche de chez vous (deux ou trois ça peut même être possible).

On vit vraiment une époque formidable et comme l’a noté la conscience de gauche de Nicolas Sarkozy : « c’est la crise mais il y a du monde dans les magasins »…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte