Magazine Internet

La Chine teste de nouveaux mécanismes de propagande en ligne dans une affaire de police

Publié le 21 février 2009 par Lilzeon


Citoyens !

Une nouvelle inquiétante prouvant des tests de nouveaux moyens de propagande en Chine dans une affaire de police :

Nous avons invité les internautes à venir enquêter sur place, dans l’espoir qu’ils pourront se faire leur propre idée et diffuser l’information vers autant de personnes que possible”, a déclaré Gong Fei, chef de la propagande du Yunnan, cité par le journal. “C’est la première fois au Yunnan, et même en Chine, que des internautes sont invités à participer à une enquête”, a-t-il également déclaré, cette fois cité par l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Ce que ça signifie ? Que Pékin a parfaitement compris les règles des moteurs de recherche basés sur la “popularité” des résultats, et que le gouvernement souhaite contrôler dans une certaine mesure la vérité la “plus probable” en ligne. C’est la raison pour laquelle ils ont “engagé” des netizens, ou internautes chinois : pour qu’ils commencent à diffuser un buzz différent à propos de l’affaire.

Quand le bouche-à-oreille légitimise une enquête policière…Effrayant ?

photo crédits.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilzeon 1483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine