Magazine Photos

Evenement a maurice : le diksioner morisien

Par Ananda
ene evenemen importan, ene grand momen dans listoire la lang kreol :


UOM Journée de la langue maternelle



Kreol morisien : premier dictionnaire monolingue



La journée internationale de la Langue maternelle, célébrée
aujourd'hui à l'initiative de l'Unesco, sera marquée à Maurice par un
événement de taille :
la présentation du Dikisioner Morisien - Premier
diksioner Kreol monoleng dans lemond & Ekivalan lexikal an franse ek
angle. L'ouvrage est de Arnaud Carpooran, sociolinguiste et chargé de
cours à l'Université de Maurice
. L'auteur évoque la gestation de ce
travail colossal dont l'idée avait germé il y a plus de vingt ans et
livre ses impressions sur l'aboutissement du projet. Cet ouvrage est
salué dans les milieux universitaires

Les individus et organisations engagés depuis bientôt quarante ans
dans le combat pour la promotion et la reconnaissance officielle du
kreol morisien, mais aussi linguistes et professionnels de l'éducation
suivent avec intérêt la sortie et la présentation, prévues ce matin à
l'Université de Maurice, de ce dictionnaire. " Enn diksioner kreol an
kreol ? Boukou dimoun ti touteltan krwar sa li pa posib. Bann linguis
souvan ti pe reve ki enn zour sa pou arive. Anaud Carpooran, avek so
lekip etidian, finn fer li vinn enn realite. Enn gran loner pou lang
kreol an zeneral, morisien an partikilie. Nou fier, nou bien kontan,
nou exprim zot tou nou respe ek nou rekonesans pou premier Diksioner
Kreol Morisien an kreol ", écrit le Pr Vinesh Hookoomsing dans la
préface de l'ouvrage (en trois versions, à savoir anglaise, française
et kreol).

Arnaud Carpooran est conscient de l'attente qu'il avait suscitée
depuis qu'il en avait présenté un prototype en octobre 2005.

L'idée d'un tel dictionnaire lui avait effleuré l'esprit pour la
première fois, il y a plus de vingt ans, en 1987 dans un cours
consacré aux études créoles alors qu'il préparait sa licence en
lettres modernes auprès de l'Université de la Réunion, qui avait une
antenne à l'époque au Lycée Labourdonnais. Le dictionnaire
Baker-Hookoomsing, précisément Diksyoner kreol-morisyen (un
dictionnaire d'équivalence trilingue), venait de sortir et avait donné
lieu à des discussions des plus passionnantes parmi les étudiants de
ce cours. " Un des étudiants avait trouvé que le dictionnaire était
incomplet parce qu'il ne contenait pas d'explications en kreol et
Vinesh Hookoomsing, le chargé de cours, avait alors répondu : " So ler
pa ankor vini ". À ce moment-là, l'idée a fait tilt dans ma tête ", se
souvient Arnaud Carpooran. Elle s'est renforcée plusieurs années
après, plus précisément à partir de 1993, lorsqu'il prend son poste de
chargé de cours à l'Université de Maurice.

" Quand la curiosité est là, elle ne s'en va pas. À l'université
j'avais le terrain, le statut et les outils pour faire avancer l'idée
progressivement tout en ne sachant pas encore si cela allait aboutir
réellement. C'était un désir, mais ne croyez pas que c'était une
obsession ". C'est lors d'une bourse d'études post-doctorale d'une
durée de six mois à l'Université de la Réunion, en 2004, qu'il prend
la décision, au moment de choisir le sujet de stage, de faire ce
dictionnaire en kreol morisien " Au départ quand le professeur Jacky
Simonin me l'a proposé, ma première réaction a été "non". Je me
souviens lui avoir dit que c'était impossible et encore trop tôt parce
que c'est un projet trop ambitieux Après discussions avec lui et avec
d'autres linguistes, j'adopte l'idée et je me mets immédiatement au
travail ".

Travail d'équipe

Le projet est réellement sur les rails, raconte l'auteur, à partir de
février 2005 quand la définition de la première lettre de l'alphabet
est validée par les autorités compétentes. De 2005 à 2009, il a eu
pour collaborateurs une équipe d'étudiants " extrêmement dynamiques et
efficaces " pour la réalisation de cet ouvrage. Une soixantaine de
personnes ont tourné dans l'équipe pendant quatre ans mais quinze
d'entre eux sont restés totalement dans le projet d'une manière
régulière jusqu'à la fin. " Sans l'apport de ces quinze étudiants, le
dictionnaire aurait vu le jour en 2020 ", estime Arnaud Carpooran. "
Tout n'a pas été comme sur des roulettes. Il y a eu beaucoup de
déboires et des moments de découragement, surtout face aux difficultés
financières, confie Arnaud Carpooran, qui ajoute qu'il avait même
failli tout arrêter.

Ce Dikisioner Morisien porte le sceau de l'Université de Maurice ainsi
que ceux de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), et
l'Université de la Réunion.


--------------------------------------------------------------------------------


K : cinq mots au hasard…


*Kachak-charli : Enn masinn ki nepli fonksionn bien e ki kapav tom an
pann ninport ki ler. Ena enn kachak-charli ki pe rann gaz par devan,
samem larout bloke. Sin. Kas-Karyol. Fr. vieille machine ; ang. old
vehicle.

*Kalaminndas : Konfizri prepare ek filaman disik. Mem kan li paret
gro, pena okenn konsistans dan enn kalaminndas. Fr. barbe à papa ;
ang. candyfloss

*Kanz : Lapoud blan ki servi pou fer kari vinn epe ouswa pou fer linz
vinn red kan drese. Bizin azout inpe kanz dan mo kol pou fer li tini
drwat. Fr. amidon ; ang. starch

*Kapab : Ki posed bann kalite e konpetans ki permet enn dimounn fer
kitsoz. Li paret enn dimounn bien kapab, mo ti pou kontan gagn li dan
nou lekip. Fr. apte, capable ; ang. capable

*Kanet : Ti boul an ver ki zanfan servi pou zwe. Dimounn inn vinn tro
sofistike, zot nepli zwe kanet aster. Fr. bille ; ang. marble


--------------------------------------------------------------------------------


Réactions



Linsey Collen (Ledikasyon Pu Travayer) : - " Ankor enn pa dan
lepanwisman langaz maternel "

" Dan LPT nou akeyir avek enn gran lazoi enn diksioner ki explik bann
mo kreol en kreol. Li enn evenman absoliman vital dan lamenazman enn
langaz ekrit ek li mark ankor enn pa dan lepanwisman langaz maternel.
Linportan se ki nou reflesi, kalkile, mazine e fer tou nou travay
serebral dan nou lang maternel sa permet nou reflesi avek plis
presizion. E se sa ki a sotour donn nou la posibilite sanz lemond. Se
langaz maternel ki nou zoutil ki permet nou konpran sa lemond ki nou
kapte otour de nou a traver nou sink sans e langaz maternel permet
aprivwaz e vinn an armoni avek nou bann lemosion. Se langaz maternel
ki permet met lord dan nou refleksion. Nou felisit Arnaud Carpooran ek
tou so lekip pou sa realizasion-la ".

Dev Virahsawmy, linguiste : - " Un événement heureux "

" L'initiative d'Arnaud Carpooran est venue au bon moment. Il
semblerait que la publication de ce dictionnaire s'insère dans un
mouvement naturel global car de plus en plus l'on reconnaît
l'importance de cette langue pour le développement intégral et global
de notre pays. Il y a eu deux dictionnaires dans le passé mais c'était
des dictionnaires bilingues, c'est-à-dire, l'entrée des mots était
faite en kreol morisyen mais les explications étaient en français et
en anglais. Maintenant nous avons un dictionnaire unilingue,
c'est-à-dire, la langue pour l'entrée des mots et la langue des
explications sont les mêmes, c'est-à-dire en kreol morisien. Ce
dictionnaire est beaucoup plus avancé que les autres parce que les
lexicographes qui ont travaillé sous la direction d'Arnaud Carpooran
ont passé au peigne fin toutes les oeuvres écrites en kreol morisien ;
ce qui veut dire que nous aurons des mots qui sont utilisés oralement
mais aussi des mots déjà employés par l'écriture. Ça va être un
dictionnaire beaucoup plus complet que les deux autres. Je trouve
l'événement très heureux parce qu'en ce moment la Société Biblique de
Maurice est en train de peaufiner la rédaction du nouveau testament,
dans sa totalité, en kreol morisien. Je voudrai aussi annoncer que je
viens de terminer la traduction du Bhagavad Gita en kreol morisyen et
celle-ci est déjà postée sur le website www. boukiebanane. orange. mu
"

Jimmy Harmon, responsable du dossier kreol morisyen au BEC : - " Le
kreol morisien doté d'un outil universel "

" Ce dictionnaire sera sans consteste d'un apport considérable pour
nos classes de langue kreol. Il vient doter le kreol morisyen de
l'outil universel dont toutes les langues ont besoin pour leur
enseignement dans un cadre scolaire. Outre son côté utilitaire, un
dictionnaire permet l'analyse de la signification des mots, de leur
origine et de leur histoire. En situation de classe et dans le
contexte mauricien, ce dictionnaire permettra à tous les enfants
mauriciens qui auront éventuellement la possibilité d'étudier le kreol
à l'école de découvrir et d'apprécier la richesse de cette langue dans
le patrimoine national mauricien. Nous avons déjà une graphie
nationale pour cette langue qui est la Grafi-Larmoni ; nous avons
aujourd'hui un dictionnaire. Je considère que les conditions sont
réunies aujourd'hui pour l'entrée du kreol à l'école. Il est temps que
l'Assemblée nationale nomme un Select Commitee pour se pencher sur les
modalités de l'introduction de cette lanque à l'école "

Cindy Desalles, présidente de l'Association des enseignants du kreol
morisien - " Un événement à célébrer "

" Nous saluons l'arrivée de ce dictionnaire que nous considérons comme
un événement à célébrer. Pour nous, c'est la plus haute forme de
reconnaissance qu'on peut donner à une langue. Nous saluons
l'engagement de l'Université de Maurice qui a cru dans ce projet et
qui est une contribution majeure dans la promotion de la langue kreol"


Source : Umar Timol.


"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines