Magazine

Cuisiner en amoureux ...

Publié le 22 février 2009 par Dakeyne

art_large_813242

Une pincée de sel, quelques épices, un soupçon de vinaigre. Si personne ne connaît la (ou les) recette(s) de l'amour, certains jeunes couples développent en tout cas l'art de cuisiner en amoureux. Un moment privilégié passé derrière les fourneaux, pour se faire plaisir et faire plaisir.
La société a évolué, désormais, quand on vit à deux, on partage un peu plus les tâches ménagères, et la cuisine en fait partie. Pour ces couples avides de nouvelles sensations gustatives et émotionnelles, faire la cuisine devient une activité où la complicité s'épanouit.
On ne se contente pas d'un plat à avaler, mais on recherche le meilleur pour savourer ce moment. Pas de pizzas, ni de restauration rapide, ici, l'idée est de passer un moment à deux autour d'une même activité.
Avides de découvertes
On voit le succès des émissions de cuisine actuelles, bien loin des Maïté et autres Robuchon. Ici, c'est le côté glamour qui parle, on veut du sexy dans nos assiettes et autour de notre plan de travail. On teste, on goûte, on s'amuse à deux.
D'ailleurs, cette attirance pour l'art culinaire se déplace aussi en dehors de nos chaumières. Les jeunes couples se retrouvent dans les cours de cuisine, arpentent les magasins spécialisés et s'abonnent aux revues dédiées au sujet.
Construire une famille
Rassurez-vous! Les célibataires ne se contentent pas des restes puisque des agences matrimoniales culinaires ont aussi vu le jour. Les gastronomes (7 filles, 7 garçons) se retrouvent autour des casseroles pour épicer leur vie sentimentale. On se cuisine pour découvrir le plat qui nous mettra en émoi.
Toute cette attention attribuée aux mérites de la table serait due à l'âge. C'est sûr qu'à 28-30 ans, on ne fantasme plus sur la décontraction culinaire mais on veut créer un rituel du repas, comme dans les familles.
En cuisinant, on titille nos sens et aussi le désir charnel. On prend le temps de se parler, d'échanger et tout commence dès la liste des courses: on cherche des idées originales, on fait les achats ensemble, on se partage les tâches, on se réapproprie une identité culturelle. On crée son propre foyer, on se concocte un menu pour la vie en quelque sorte. On joint l'utile à l'agréable et on en savoure toutes les saveurs. De quoi nous promettre de délicieuses soirées. Sur ce, bon appétit !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pollution : Elle pollue aussi le sommeil

    Pollution Elle pollue aussi sommeil

    De précédentes études ont montré que la pollution de l'air affecte la santé cardiaque et la fonction pulmonaire, mais la pollution peut aussi perturber le... Lire la suite

    Par  Santelog
    SANTÉ
  • The Circle

    Circle

    Découvrez la nouvelle bande annonce du film de James Ponsoldt avec Emma Watson, Tom Hanks. The Circle,une histoire futuriste dans un monde Cyber contrôlé on... Lire la suite

    Par  Yeurl
    CINÉMA, CULTURE
  • DIY – Boîte de rangement pour kid ADC x A Little Mercerie

    Boîte rangement pour Little Mercerie

    Avec le retour des beaux jours, nous sommes beaucoup plus efficaces au Studio ADC. Les vitamines et l’énergie que nous offre le soleil y sont pour beaucou... Lire la suite

    Par  Atelierdecuriosite
    CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • En mai, j'ai fait ce qui me plait !

    mai, j'ai fait plait

    Comme d'habitude, d'ailleurs ! J'ai travaillé, écouté, animé, échangé, découvert, cuisiné, mangé, paressé... Et passé un peu trop de temps sur les réseaux... Lire la suite

    Par  Ariane_dt
    CUISINE, CUISINE MINCEUR
  • La Sensa 2017

    Sensa 2017

    La Sensa évoque chaque année l'ancienne tradition des "épousailles" du Doge avec la Mer. Partant de Saint Marc, devant la douane de la mer, le cortège,... Lire la suite

    Par  Le_blog_de_venise
    VOYAGES
  • Insomniaque, il photographie Central Park seul dans la nuit

    Insomniaque, photographie Central Park seul dans nuit

    Sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, " état de celui qui dort ") signifie stricto sensu la privation de sommeil. Pour occuper ces longues nuits,... Lire la suite

    Par  Golem13
    INSOLITE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Dakeyne 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte