Magazine High tech

Des mondes virtuels qui nuisent à l'équilibre personnel

Publié le 22 février 2009 par Benjamin Tolman
Terre virtuelle Agrandir l'image

Royaume-Uni - Le Dr Aric Sigman, psychologue anglais, affirme que ses concitoyens mettent leur santé en jeu en passant plus de temps dans des mondes virtuels que dans le monde réel.

En vingt ans, le nombre de contacts entre personnes a baissé de deux tiers, passant de six heures par jour en 1987 à deux en 2007. Sur la même période, les citoyens britanniques passent deux fois plus de temps (huit heures par jour) à regarder la télévision, jouer aux jeux vidéo ou surfer sur Internet.

Le Dr Sigman décrit le phénomène : "Un des changements les plus prononcés dans les habitudes quotidiennes des Britanniques est la baisse du nombre de minutes par jour consacrées à l’interaction avec d’autres personnes". Ce constat vaut aussi pour les jeunes enfants qui passent maintenant plus de temps seuls devant un écran qu’à jouer entre eux. Un quart des enfants âgés de 5 ans possède déjà un ordinateur.

Pour le Dr Sigman, les nouvelles technologies sont le facteur le plus significatif de cet éloignement physique dans la société : « Dans ou hors de la maison, de plus en plus de personnes de tous âges se désengagent physiquement et socialement des autres parce qu’elles portent des oreillettes, envoient des SMS, vont sur des réseaux sociaux en ligne ou sont rivées à leur écran de téléphone portable. »

L'homme craint pour la santé des Britanniques, citant notamment une recherche selon laquelle les personnes solitaires sont plus enclines à souffrir d’attaques cérébrales, d’hypertension ou de démence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte