Magazine Rugby

Castres et Bourgoin relèvent la tête, Dax et Toulon boivent la tasse.

Publié le 22 février 2009 par Ansolo

Il reste un match à jouer au titre de la 17ème journée du Top14, mais son résultat ne changera pas la physionomie générale du classement. Aussi, il est possible de délivrer un certain nombre de constats, en gardant à l'esprit, évidemment, qu'il reste encore suffisamment de journées à disputer pour que les augures du jour soient remis en question dans quelques semaines.

La victoire de Castres à Dax permet aux hommes d'Alain Gaillard d'entrevoir la lumière du maintien. Certes, l'adversaire du jour ne fréquente pas les sommets du classement, mais outre un début de saison plutôt réussi, les Dacquois ont le même objectif que le CO : rester en Top14. Aussi, le succès de Castres pèse doublement dans la balance.

On ne peut pas dire que les coéquipiers de Lionel Nallet et Sébastien Tillous-Borde, tous deux présents sur le terrain au coup d'envoi, ne méritent pas leur victoire. En face, les joueurs de Dax n'ont pas profité du retour d'Antoine Vignau-Tuquet. L'ouvreur, de retour de blessure, n'a pas pesé sur le jeu.

Le Castres Olympique est reparti de Maurice-Boyau avec les 5 points de la victoire bonifiée, ce qui lui permet d'accéder à la 11ème place du classement. Dax, à contrario, se remet à fleurter avec les places de relégables.

Places qu'occupent Mont-de-Marsan et Toulon. Les Montois font vraiment la mauvaise opération du week-end, en concédant le nul face à Bourgoin. Le CSBJ nouvelle formule (en tout cas s'agissant de ses dirigeants, le traiteur intraitable ayant fini par traiter avec René Flamand, nouveau président du club), a pris deux points, et aurait même pu repartir de Guy-Boniface avec deux points de plus, si les locaux n'avait pas inscrit l'essai de l'espoir à la 61ème minute.

De l'espoir, il en faudra aux Toulonnais. Le retour de Tana Umaga au centre de l'attaque du RCT n'a pas permis à l'équipe Varoise d'éviter une défaite assez logique à Paris. Toulon repart de Jean-Bouin sans bonus défensif, et rétrograde à la 13ème place du classement. Cinq points séparent les hommes du président Boudjellal de Castres. Le déplacement à Bourgoin, dès vendredi, va valoir cher.

L'impression est forte, à neuf journées de la fin de la saison régulière, que les deux clubs landais sont en train de donner raison à tous ceux qui pronostiquaient, en début de championnat, une relégation de Dax et Mont-de-Marsan. Toulon pourrait bien, malgré lui, rendre moins inéluctable qu'escompté cette double descente qui ferait assez mal au rugby Landais, concurrencé au sud par les clubs de la côte Basque.

Les Basques en question ont connu des fortunes diverses. Bayonne l'a emporté après avoir souffert en début de rencontre face à l'USAP. Mais il faut reconnaître que le pack ciel-et-blanc a sû se reprendre en cours de match pour, au final, prendre le dessus sur son homologue "sanc-et-or".

Sous la conduite d'un Rémi Martin de combat (comme d'habitude...), et après un émouvant "Vino Griego" entonné par les supporters Bayonnais à la mémoire du regretté Mixu Michelena, l'Aviron a su saisir les occasions qu'il s'est créé dans la défense de l'USAP. En face, un seul être vous manque...Les catalans, privés de Daniel Carter (et aussi de onze joueurs importants), n'ont pas trouvé la bonne carburation. L'ouvreur Ignacio Mieres, recruté comme joker médical, a semblé un peu court. Qui plus est, il s'est blessé. A croire qu'il y a une malédiction pour les "10" de Perpignan. Au final, l'USAP repart de Jean-Dauger avec un point de bonus défensif qui lui permet de tenir Clermont à 5 points.

Pendant que le voisin Bayonnais l'emportait, Biarritz manquait le coche à Brive. Le BO a donné l'impression d'être en mesure de s'imposer face à un CABCL poussif en début de rencontre. Mais le manque de discipline des joueurs rouge-et-blanc leur ont coûté cher. Plus que celle des Brivistes en tout cas. Les Biarrots se consoleront avec le sentiment que "cela va mieux" et avec un point de bonus défensif qui les place à un point de Montpellier, défait 19-27 à Montauban. A noter, la bonne prestation de François Trinh-Duc.

La prochaine journée "doublonnera" avec un week-end de Tournoi. Aussi, plusieurs clubs seront privés d'éléments clés de leur effectif (on pense notamment à Castres).

Cela pourra avoir son importance. Car maintenant, les points vont commencer à valoir très cher...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines