Magazine Cinéma

The Wrestler, réalisé par Darren Aronofsky

Par Dyaus
Drame social et humain, The Wrestler rend un émouvant hommage à l’univers méconnu du catch, décrit ici avec une tendresse évidente, pour dresser le portrait d’un être fatigué et écorché vif, en quête de rédemption.
-
Si Darren Aronofsky abandonne cette fois, ses effets chocs pour adopter un style plus posé et épuré, le long-métrage reste à l’instar des ses précédents porté par une volonté d’aller toujours plus loin dans la subjectivité. La caméra est ainsi placée le plus souvent derrière l’épaule de son protagoniste, le suivant dans ses déplacements pour une immersion totale du spectateur, dans le quotidien sombre et désabusé de cet antihéros qui rêvait d’être un héros. Malgré cela, The Wrestler n’est probablement pas le choc tant attendu. La faute à un scénario vraiment trop linéaire et didactique, qui ne surprend finalement personne avec ses grosses ficelles bien éculées, et ne s’accorde guère avec les ambitions réalistes du film.
-
Toutefois grâce à la qualité de la mise en scène, la magie Aronofsky opère somme toute, The Wrestler irradiant même à certains moments une véritable énergie dramatique et tragique. Il faut dire que le personnage interprété par Mickey Rourke suscite une réelle empathie grâce à la prestation magistrale de l’acteur qui se dévoile et s’expose avec une sincérité désarmante, apportant énormément de nuances à ce catcheur à bout de souffle qui ne vit que par et pour sa passion. La gueule burinée, tuméfiée par l’alcool et la chirurgie, nul autre que lui ne pouvait embrasser à ce point ce rôle de lutteur bousillé par la vie. Rourke ne joue pas, il est Randy « The Ram » Robinson. A ses côtés, les autres comédiens font aussi un excellent travail, et incarnent des personnages forts et émouvants.
-
Le tout donne donc un film touchant et d’une grande sobriété, qui vaut plus par son extraordinaire interprétation, que par son scénario souvent patiné par des relents de déjà-vu.
-
-
-
Titre original : The Wrestler
Pays : États-Unis
Durée : 1h45
Réalisation : Darren Aronofsky
Scénario : Robert D. Siegel
Distribution : Mickey Rourke, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood, Judah Friedlander, Ajay Naidu
Sortie officielle : 18 Février 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dyaus 928 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines