Magazine Culture

Je construis une maison qui va changer ma vie dans Zone Interdite

Publié le 22 février 2009 par Lezappingdupaf
Je construis une maison qui va changer ma vie dans Zone InterditeClaire Barsacq présentera ce soir à 20h40 sur M6 un nouveau numero de Zone Interdite : "Moins chère, naturelle et facile à vivre : je construis une maison qui va changer ma vie".

La maison est à la fois la première passion des Français et la plus grosse part de leur budget. En temps de crise, elle devient un refuge contre la morosité extérieure. On veut désormais une maison à soi, en dépensant le moins possible et - c’est nouveau - on cherche aussi à préserver sa santé et à réaliser des économies d’énergie ! Pendant près d’un an, nous avons suivi trois familles sur le chantier de ces maisons qui changent la vie.

En Alsace, Ludivine et Pierre ont trouvé le terrain idéal pour bâtir leur première maison « en paille ». Un budget de 120.000 € pour 160m2. Pour ce jeune couple aux revenus modestes, c’est l’aventure : ils ont décidé de tout construire eux-mêmes alors qu’ils ne sont même pas bricoleurs du dimanche. Un pari un peu fou, d’autant qu’ils ont prévu de s’y installer dans 6 mois, juste avant l’arrivée de leur troisième enfant. 

Dans le Doubs, Anne et Pascal rêvent d’une maison qui leur change la vie pour y élever leurs 3 enfants. Un coût de 300.000 € pour une habitation « saine et économe » conçue à base de matériaux naturels (bois, argile, chaux). Un concept révolutionnaire : cette « maison positive » produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle devrait même leur rapporter 1800 € par an et plus de 20.000 € d’aides de l’état, de quoi rentabiliser rapidement leur investissement. Pascal, perfectionniste, se passionne pour le projet. Mais sa réalisation reste un parcours semé d’embûches…

Au bord du bassin d’Arcachon, Véronique et Hervé se font construire une maison en bois avec « bassin naturel de baignade » camouflé dans le paysage. Coût de cette piscine haut de gamme : 53.000 €. Un vrai défi dans cette zone naturelle protégée, où il faut s’intégrer aux constructions traditionnelles du port ostréicole voisin. Maîtresse femme et maître d’ouvrage, Véronique a vu grand : elle veut réunir toute la famille sur place dès les prochaines vacances. Mais elle n’a pas mesuré l’ampleur des travaux…


Crédit photo : M6 / DR.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par lou
posté le 17 décembre à 09:38
Signaler un abus

Souhaiterais avoir coordonnees de gens serieux pouvant construire ce type de maisons en normandie MERCI

A propos de l’auteur


Lezappingdupaf 668 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte