Magazine High tech

En cas de probleme avec son FAI en entreprise, "qui doit payer " se demande le blog telecoms ?,

Publié le 22 février 2009 par Telecoms
en cas de probleme avec son FAI en entreprise, "qui doit payer " se demande le blog telecoms ?, que fait une entreprise, cliente d'un opérateur en dégroupage total, lorsqu'elle n'a plus de telephone et d'accès internet ?, elle prend son...portable et appelle tour à tour : France Telecom, son opérateur "dégroupé", son installateur telecoms, ...étrange jeu qui tient à la fois du ping pong ou plus communement appelé "la patate chaude", vous ne connaissez pas ce jeu ? en gros, c'est de dire "ce n'est pas moi, c'est l'autre !", oui, mais alors, notre entreprise privée de telephone et d'internet, elle joue "aussi" ou elle compte les points ?, ce scénario, on le connait tous..., France Telecom dit qu'il ne gère pas les services de ses concurrents, l'opérateur aternatif lui...vous redemande vos codes numéros clients, noms, adresses, numéro de telephone (!), "ouvre un ticket d'incident" (le mot magique) et vous assure qu'il vous rappelera...ce qu'il ne fera sans doute pas (ou pas dans l'immédiat pour etre courtois...), et l'installateur telecoms me direz vous ? et bien, comme il a le sens du service "lui", il arrete tout ce qu'il fait...pour voler au secours de son client (vous savez, le client, c'est celui que les opérateurs placent "au centre" de leur relation (ou de leur facturation ?) !)..., et que fait il à son tour ? et bien, il joue "à son tour" au ping pong ou à la "patate chaude"...et à force de professionnalisme, il s'occupe de son client et fait regler la situation : miracle, tout remarche ! (je sais, c'est idyllique, mais on ne va pas passer plusieurs jours sur cet article à attendre que tout fonctionne, on prend donc un raccourci...), le miracle a lieu (parfois, on s'en approche...), la situation est "réglée", l'opérateur "dégroupé" a rétabli la situation, vient alors le fond du problème : mais, qui "règle" la note ?, des explications ? on y va... le client a fait le tour de ses compétences et connaissances, il a fait venir celui qui "a" résolu le problème, son installateur telecoms, celui ci, légitimement, se fait "payer" pour son "travail" (je vois les mauvaises langues me dire que certains travaillent bien sans etre payés...voir paient meme pour avoir eu la chance d'avoir pu travailler...pas de mauvais "esprit" dans le blog telecoms), et là, rebelotte, le ping pong recommence..., "qui" va régler la note ? l'entreprise ? France Telecom ? l'opérateur dégroupé ? personne ? mon voisin ?..., France Telecom répond que tout déplacement est "facturable" (ce qui est normal...) mais, en retour, ne prend pas en charge les factures d'installateurs venus dépanner les entreprises (les factures, oui, mais pas pour moi...), l'opérateur dégroupé ? idem, meme réponse et meme constat...certains d'entre eux "répondraient" meme, à ceux qui les ont "dépanné" sur le terrain "montrez moi le bon de commande que je vous aurais signé pour que je paie votre intervention"..., l'entreprise alors ? elle pourra dire que la situation et l'impossibilité pour les operateurs de règler la situation (une entreprise, ça vit et ça travaille "aussi"...) l'a obligée à se tourner vers son seul "interlocuteur", son "installateur telecoms"...et après le retour au calme...ne trouverait pas normal de "payer" un intervention alors que les causes sont dues à son opérateur dégroupé..., dites, après ces lignes, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?..., moi, par expérience, j'ai des dizaines d'exemples en tete... ps 1 : message à l'attention des fournisseurs...le moyen de me contacter vous est exposé clairement et simplement si nécessaire..., ps 2 : et dire que certains auraient pu croire que je n'aimais plus les installateurs telecoms, intégrateurs telecoms et leur fédération, la Ficome...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Telecoms 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines