Magazine

c'est lundi aujourd'hui

Publié le 23 février 2009 par Pjjp44






Il enleva ses lunettes puis se frotta les yeux, bailla longuement en se grattant la tête, fit quelques rotations avec le cou, leva les bras au ciel , pour qu'il se décide enfin à se lever ? et il but un reste de thé froid dans le fond d'une tasse jaune avec un chat dessiné dessus. C'est lundi aujourd'hui- dit-il doucement tout haut pour lui tout seul. -Il y a ceux qui sont en vacances, ceux qui sont rentrés et qui vont commencer une semaine de boulot, ceux qui n'ont jamais arrété de bosser, ceux qui n'ont plus de boulot, ceux qui n'en ont jamais eu, ceux qu'aimeraient bien en avoir, ceux qui ne travaillent plus, ceux qui....il y a des gens tout plein de gens avec chacun des préoccupations du lundi, qui seront parfois les mêmes que celles du lendemain ou de la veille, comme se nourrir, se chauffer, marcher entre les gouttes et les cratères, penser à ses enfants, se demander où ils sont, se défendre, s'amuser, mourir de rire ou de solitude, mettre la main devant le visage pour essayer de parer les coups, hurler sa souffrance, rager de colère, rencontrer par hasard un platane et y laisser son insouciance, pleurer et naître, se marier, mourir- faire des plans sur la comète et s'aventurer en terre inconnue, chanter pour exister, écrire pour témoigner, se perdre en voulant comprendre et expliquer , crier "eureka j'ai trouvé" en mettant la main sur ses clés, chuchoter à l'oreille des chevaux mais pas uniquement, casser deux oeufs dans la farine, couper les cheveux en tarte,casser du sucre, sur la scène du grand théatre faire jouer ses relations, souffler du piston pour son fiston, accorder ses violons, mesurer la distance qui nous sépare- regarder les hommes tomber pour les feuilles on a déjà donné, posséder du bien et se sentir mal, faire un tarot à trois et trouver que décidément y a trop de cartes, être absent un moment sans pour autant découvrir la lune, se moucher dans les étoiles, militer pour quelque chose du pouvoir à l'exister, du compense au religieux, changer le monde mais pas ses chaussettes, s'écouter parler, se regarder vivre, se dire: "je m'aime moi non plus", faire de l'humour à heure fixe, avoir envie de pisser et trop la flemme pour se lever, envisager un touche-touche hebdomadaire même si la bite fait pas le moine, courbetter, flagorner, anticiper, cracher dans la soupe, jeter un froid, prendre l'air, laisser passer l'orage, jouer des coudes, lever le doigt bien haut et finalement... rechausser ses lunettes -on marche avec ce qu'on peut, n'est ce pas!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 384 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte