Magazine Culture

Antoine Bello, vice-roi des menteurs

Par Pmalgachie @pmalgachie
Une belle idée, conduite pendant deux romans d'une main ferme. Antoine Bello a de l'imagination et les moyens de la mettre au service de ses fictions. Il avait publié, en 2007, le premier volet de son œuvre la plus récente, Les falsificateurs. Le deuxième, Les éclaireurs, vient de paraître. Une découverte à faire absolument, par laquelle j'ai été, pour ma part, totalement enchanté.
Commençons par le commencement, bien qu'un résumé des Falsificateurs, au début du deuxième tome, permette de faire l'économie de sa lecture - mais on perdrait beaucoup à s'en passer, parce que le bonheur est dans l'épaisseur de ces deux romans additionnés.
Dans Les falsificateurs, donc, Antoine Bello imaginait une société secrète, le Consortium de Falsification du Réel (CFR), dans lequel scénaristes et falsificateurs travaillent à modifier quelques faits, pour des détails ou dans des proportions plus importantes.
C'est hallucinant.
Le jeune Sliv, un Islandais engagé par la CFR, découvre le pouvoir presque sans limites de réécrire l'histoire. Il invente de toutes pièces une cause humanitaire, se trompe un peu en imaginant la présence dans le Pacifique d'un poisson sorti des expériences nucléaires, se rattrape avec une fausse carte du Vinland qui atteste de la découverte de l'Amérique par les Vikings bien avant Christophe Colomb. Scénariste hyperdoué mais un peu désinvolte, Sliv est une excellente recrue dont le parcours au sein du CFR nous fait douter de tout ce que nous savons ou croyons savoir. C'est vertigineux, construit avec une précision maniaque et efficace.
On en redemandait, et Antoine Bello avait promis une suite très attendue.
La voici. Les éclaireurs est à la hauteur de l'attente. Depuis presque dix ans, Sliv a compris la plupart des ressorts qui font fonctionner le CFR. Mais toujours pas ses buts. Et, quand il voit les tours du World Trade Center s'effondrer le 11 septembre 2001, se rappelant d'un dossier à partir duquel le personnage de Ben Laden avait été choisi pour diriger une organisation qui n'existait pas - Al-Qaida, il est pour le moins troublé. Le CFR aurait-il été à l'origine, voire même le responsable des attentats? Poser la question n'est pas y répondre. Mais le doute s'est installé et il faudra pas loin de 500 pages pour retrouver un peu de sérénité.
Entre-temps, le CFR aura eu affaire à forte partie. Dans le genre falsificateur, l'administration Bush révèle toute sa puissance en imposant l'idée de la présence d'armes de destruction massive sur le territoire irakien. De quoi justifier une guerre...?
Antoine Bello plonge en apnée dans le réel, le réécrit, nous fait partager sa vision d'un monde où tout serait mensonge, construction artificielle.
Il n'est pas impossible, me disait-il l'autre jour, qu'un troisième tome vienne un jour compléter ces deux premiers. Je suis partant.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Prix France Culture/Télérama : Antoine Bello

    Prix France Culture/Télérama Antoine Bello

    Mais qu'est-ce qu'il se passe-t-il donc? Si tous les prix de et avant-printemps se mettent à être bons, je ne vais plus rien avoir à me mettre sous la dent quan... Lire la suite

    Par  Pmalgachie
    CULTURE, LIVRES
  • Antoine Grospiron-Jaccoux

    Oublier les mots qui défilent Un livre c’est à la fois fuir la réalité et la pénétrer par une porte dérobée. On s’extirpe de son corps pour prendre l’apparence... Lire la suite

    Par  Deslivres.fr
    CULTURE, LIVRES
  • Antoine Emaz, Cambouis

    Antoine Emaz, Cambouis

    " Chaque écrivain est seul dans son corps à corps (lutte ou caresse) avec la langue. Mieux vaut le sa voir si on veut "faire poète". Mais n'en tirer aucune... Lire la suite

    Par  Cetaitdemainorg
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Notes sur la poésie : Antoine Emaz

    Écriture et voix Je ne sais pas d’où vient ma voix : elle colle aux mots comme elle peut. Pourtant, j’ai entendu le poème en l’écrivant ; ce n’était pas... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Buon compleanno Saviano bello !

    "Ici sur ma terre [Campanie, Naples], j'ai vu apparaître sur les murs des tags contre moi [cf. image]. Et des insultes, des dénigrements continuels, à... Lire la suite

    Par  Philippe Di Folco
    CULTURE
  • Antoine Barbot

    Toutes les photographies, Antoine Barbot©Basé à Lyon. Lire la suite

    Par  Pierre Pozzi
    BEAUX ARTS, CULTURE

A propos de l’auteur


Pmalgachie 7849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines