Magazine Culture

Le panoptique de nÉon™ / 3

Publié le 20 janvier 2009 par Lejournaldeneon


LE "PANOPTIQUE" SE FAIT UN PEU DE PLACE DANS LES COLONNES DE NÉON™. UNE RUBRIQUE RÉGULIÈRE POUR DÉNICHER DES RÉFLEXIONS, DES MORCEAUX D'ESPRITS... UNE SORTE D'ANTIMANUEL RÉCURENT DES PIPE-LINE DE LA PENSÉE DIRIGÉE.

JL GODARD / À PROPOS DE FR3 :

"La télévision est comme le cinéma à l’échelle industrielle. Les gens de cinéma ont refusé d’être pris en charge par les PTT. Mais les gens des PTT avaient leur idée des films qu’ils voyaient, et comment ils pensaient qu’on faisait les films. Les PTT ont donc vu quelque chose, et on retrouve ce quelque chose en plus rigide, parce qu’à l’échelle industrielle, toute la manières de faire du cinéma commercial, avec le corporatisme, les spécialisations, tout... Le cinéma à côté est un funambule, un tzigane : Verneuil est un tzigane par rapport au directeur de FR3, enfin par comparaison".
Jean-Luc Godard.
Extrait d’un entretien avec le cinéaste au cours de la deuxième moitié des années soixante-dix.
Henri Verneuil, réalisateur français né en 1920. Le clan des siciliens. La vache et le prisonnier, un singe en hiver, Le mouton à cinq pattes… « Le cinéma du samedi soir ! » Dans les années soixante, Verneuil incarne le cinéma commercial. Bouc émissaire des milieux cinéphiliques, mais néanmoins élu à l’académie des beaux-arts.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lejournaldeneon 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine