Magazine Bd

Feuilleton : La révolution numérique en marche dans la BD (épisode 10)

Par Manuel Picaud
Quatrième semaine du feuilleton sur le développement du numérique dans le monde du 9e art.. Vendredi dernier, j’annonçais l’ouverture du débat des différents acteurs autour de la bande dessinée digitale. Juste avant de le lancer, je vous propose quelques lecteurs adaptés à la bande dessinée ou plus globalement les orientations de la recherche en cours. Un bref éclairage sur le livre électronique sous toutes ses formes.
Pour lire une BD en format numérique, plusieurs solutions sont en effet possible ou envisagées, de l'ordinateur au téléphone, en passant par des lecteurs dédiés ou pas.
L’ordinateur, PC ou Mac avec les logiciels dont on a déjà parlé offre avec les écrans plats et géants, orientables un confort de lecture de plus en plus ergonomique et simple. Autant un écran plat 19 pouces était hier un grand luxe autant il est aujourd’hui courant d’en trouver autour de 200 €.
Les téléphones mobiles ou plus exactement les téléphones intelligents, les smart phones ou iPhones, sont apparus l’an passé en France comme une alternative pour lire une BD. Les sites des éditeurs tentent d’ailleurs de s’adapter de plus en plus à cette lecture. Pour preuve l’adaptation du site Internet de Casterman qui a créé une interface simplifiée pour les utilisateurs d’iPhones. L’initiative Mégalex réalisée en 2008 par les Humanoïdes Associés visait aussi à proposer un format de lecture différent associant le son, l’image et l’animation, et donc de fait une adaptation du format BD à l’écran cible. Voici encore un autre outil Kamikaze! (drôle de nom !) élaboré pour l’iPhone par une start-up californienne Genus Corp. destiné à la lecture de BD. La vidéo de démonstration est en Anglais mais montre bien comment ça fonctionne. Pour les férus de gadgets…

Mobilité encore, se profilent le téléviseur portable avec lecteur BD intégré ou le lecteur DVD capable de lire aussi des BD. Sans omettre le fameux livre électronique ou livrèl ou e-book. Pour le moment les modèles proposés, Reader chez Sony ou Kindle chez Amazon (pas encore disponible en France) semblent avoir une longueur d’avance mais n’incluent pas une version pratique de lecture de BD, encore moins en couleurs. Mais la technologie avance et on rêve déjà d’écran souple transportable, de la taille d’un album. La société californienne Plastic Logic a ainsi développé un écran souple de la taille d’une feuille A4 capable de lire les journaux. Une première étape avant la lecture de BD au format européen.

Alors oui, même si la crise actuelle freine quelques projets, elle pourrait aussi les encourager. L’un des arguments étant l’économie de papier que génère le numérique par rapport au livre. Pas si sûr si on se réfère à la révolution informatique qui est loin d’avoir atteint le zéro papier. Alors qu’en disent les acteurs ? Suite au prochain épisode !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Manuel Picaud 2238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines