Magazine Côté Femmes

TDMH : le Iggy, de Velvetine

Publié le 23 février 2009 par Cecile Berthelon @walinette

Je vous l'avais promis ;-), j'ai donc contacté Anne-Cécile Couétil, la créatrice, qui a pu via son attachée de presse me faire parvenir pour la semaine 2 modèles (le Iggy donc, et le Steven dont je ferai un billet plus tard).
Donc voici en ce 6ème épisode de Test Drive My Handbag :

Le modèle Iggy, de chez Velvetine :
(en couleur noire, couleur qui lui va très bien si vous voulez mon avis et avec fermoir doré - le modèle existe également avec fermoir argenté)

Premières impressions : alors déjà, quand on retire le sac de son pochon la première réaction c'est : ah oui, sont beaux ces sacs tout de même ! Qualité du cuir, finitions, rien à redire, ça sent le sac qui va bien et qui ne dépareille pas à côté de mes Dreyfuss ou de mon Gaucho. De plus, le look avec le fermoir original et la petite chaine, pour moi ça donne un petit côté rock que j'aime particulièrement.
La doublure en toile noire assez épaisse est quelconque, mais semble résistante.
Il sent bon le cuir, mais l'odeur n'est pas forte (genre faut mettre le nez dessus)
Enfin, il est assez léger.

Dimensions : largeur : 38 cm au niveau des boucles des côtés, hauteur : 30 cm au plus bas, 50 au plus haut, pas d'épaisseur : le patron est plat. Vous pouvez comparer avec notre étalon habituel, le Billy M ci dessous.

Côté pratique : Et bien je trouve qu'il l'est. Pratique. Car le côté "sans fond" pourrait nous faire croire qu'il est difficile d'y retrouver ses petits et bien non, car une fois ouvert il se déplie suffisamment pour qu'on puisse voir d'un seul coup d'oeil tout son contenu. En revanche on peut regretter l'absence de poche ou de rangement "extérieur", pour y mettre son portable ou sa carte de transport, mais cela nuirait peut être à l'esthétisme du sac. La fermeture "aiguille" est facile, il y a juste un coup à prendre pour replier le plissé avec la sangle pour que ça soit joli.
A l'intérieur : une poche à portable (un peu étroite, j'y range difficilement mon RaZor), une un peu plus grande et une poche plaquée zippée.

Contenu : On arrive au paradoxe de l'Iggy. C'est un sac imposant, mais plat à vide. De plus sa forme repliée fait que le volume utile est finalement plus petit que le Billy M (toujours pour référence), un tiers en moins je dirais. Impossible d'y mettre un document A4 par exemple. Avec ce que vous voyez ci-dessous, il est chargé au max, j'ajouterai même qu'il faut enlever l'agenda pour que ce soit plus joli.

Modelling pictures : Iggy est fait pour un porté épaule... mais personne ne vous empêche de le porter à la saignée du coude ou même en bandoulière (si si).

Entretien et vieillissement : C'est de l'agneau, avec une teinture végétale. Le cuir est très souple et ne nécessite pas d'imperméabilisant (il ne craint pas l'eau... de manière modérée on est d'accord). Il me semble que son entretien est le même que pour les Dreyfuss : eau savonneuse en cas de tache et crème essentielle Grison. La couleur ne bouge pas mais se patinera (= foncera) légèrement avec le temps.

Où le trouver ? 
- à l'Espace des Créateurs, 7 Rue Commines 75003 Paris, M° Filles du Calvaire (possibilité de vente par correspondance : 06 23 18 06 59)
- au 66, comme son nom l'indique au 66 av des Champs Elysées
- chez Chabrand, 370 av du Prado, 13008 Marseille, tel : 04 91 77 97 77
- chez Jack Shoes, 2 rue de Gonnes 65000 Tarbes, tel : 05 62 93 23 00
- en ligne sur sacdeluxe

Prix indicatif : entre 390 et 410 euros selon les boutiques.

Argus : marque au succès récent en France, il n'y a pas encore à ma connaissance de vente d'occasion.

J'aime : le look, je suis fan, un côté rock à fond, une forme originale. Surtout en noir, il va m'être très difficile de renvoyer ce modèle au bureau de presse.
Le cuir souple. Les 2 petites franges. Le système de fermeture par aiguille hyper original.
L'ouverture : d'un seul coup d'oeil je vois l'intégralité du contenu, je trouve, je pioche, je referme.
Le "made in France" inscrit à l'intérieur. (notez que certains modèles sont made in Portugal)

J'aime pas : la contenance un poil juste pour moi.

Conclusion : Nouveau "blogo-crush" justifié en ce qui me concerne. C'est mon modèle préféré de la marque, il donne un côté rock à n'importe quelle tenue, un bad boy ce Iggy ! Je n'irais pas revendre mes Dreyfuss pour me l'offrir, mais il est définitivement sur ma shopping list, malgré je le répète sa contenance un peu réduite.

Episodes précédents :
- Le Twee de Jérôme Dreyfuss
- Le Balenciaga City
- Le Billy de Jérôme Dreyfuss
- Le Lune de Vanessa Bruno
- Le Mini City Tote de Anna Corinna

Prochain épisode :
Les pliages de Longchamp (histoire de parler de sacs à 2 chiffres pour changer...)

Goodie Bag : attention, mesdames et... mesdames. Ce modèle étant reparti en production (compter un mois et demi), il est actuellement dispo au compte-goutte. Rossana (de l'Espace des Créateurs, voir coordonnées ci-dessus) en a actuellement 2 en vente : un rose pâle avec fermoir doré et un "gun metal" (comprendre noir métallisé) avec fermoir doré. Et - cherry sur le cake - si vous l'appelez de ma part, elle vous fait un prix : 360 euros et vous offre les frais de port si vous vivez en province ;-).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • TDMH : Le Twee, de Jérôme Dreyfuss

    Après le Billy, voici le deuxième grand classique de l'ami Jérôme : le Twee. Qui a la particularité de se porter en bandoulière. Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    ACCESSOIRES , CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • Rencontre avec Anne-Cécile Couétil (Velvetine)

    Rencontre avec Anne-Cécile Couétil (Velvetine)

    Comme je vous le disais lors du TDMH, j'ai contacté (merci Facebook et merci Rossana) Anne-Cécile Couétil, la créatrice des sacs Velvetine. Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    ACCESSOIRES , CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • TDMH : La gamme Pliage de Longchamp

    TDMH gamme Pliage Longchamp

    Parce qu'il fallait bien faire un break avec les sacs à 3 chiffres...La gamme Pliage donc. Un classique oserais-je dire, et aux multiples déclinaisons :... Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    ACCESSOIRES , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE, MODE FEMME
  • TDMH : le Dior Gaucho

    TDMH Dior Gaucho

    Cela faisait un petit moment que j'en parlais, mais cela fait juste une petite quinzaine de jours que je l'utilise quotidiennement. Mais qui donc ? Le Dior... Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    ACCESSOIRES , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE, MODE FEMME
  • TDMH : Le Steven de Velvetine

    TDMH Steven Velvetine

    Cela fait un petit moment que je l'ai tenu dans mes bras, en compagnie de son compère Iggy, pour une petite semaine en prêt presse : Le modèle Steven de... Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    CÔTÉ FEMMES
  • Velvetine back again

    Velvetine back again

    Depuis déjà quelques semaines, nous vous informons que les sacs Velvetine ne sont désormais disponibles que sur commande. Face au succès de ces sacs à l’âme roc... Lire la suite

    Par  Rossana De Sordi
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME, STYLISME
  • TDMH : Le Elysa de Kipling // CONCOURS

    TDMH Elysa Kipling CONCOURS

    Une fois n'est pas coutume, ce drive-test est un peu particulier :1 : parce que le sac qu'il concerne m'a été offert (mais j'ai choisi le modèle)2 : parce que... Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    CÔTÉ FEMMES

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine