Magazine Assurances

Le procès AZF s’ouvre aujourd’hui pour demander à la justice de statuer sur les causes du sinistre

Publié le 23 février 2009 par Aurélia Denoual

Comme l l’explosion de l’usine d’engrais chimique de la Grande Paroisse du groupe Total s’est produite le 21 septembre 2001, dix jours après l’attentat meurtrier de New York, il était normal de privilégier la piste de l’attentat puis, rapidement les experts ont opté pour l’accident industriel imputable au mélange chlore nitrate d’ammonium a effet étonnant connu.

Seulement, tout au long des années d’expertises et de contre-expertises, Total a contesté cette explication en orientant les recherches vers d’autres pistes, sans jamais obtenir de résultats concluants, mais en reconnaissant sa responsabilité civile, a permis l’indemnisation des victimes, ce qui diminue la portée du procès qui s’ouvre ce matin.

Il reste maintenant à la justice, après les 4 mois d’explications qui débutent en ce moment de trouver la bonne explication.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog