Magazine Société

Réforme des collectivités territoriales : “Il ne faut pas avoir peur de heurter les corporatismes et les conservatismes” André Vallini, député PS et membre du Comité Balladur

Publié le 23 février 2009 par Jean-Paul Chapon

Hier dimanche, j’ai retrouvé mes camarades du PS en train de “tracter” sur le marché à Fontenay-sous-bois. En discutant avec l’un d’entre eux, que j’estime et que j’aime bien, ouvert, intellectuellement intègre, je me rends compte que le travail de sappe contre le projet de réforme territoriale qui pourrait sortir du Comité Balladur, lorsqu’il me demande “finalement pourquoi faut-il une réforme ? est-ce que ce n’est pas bien comme ça ?

Alors une fois de plus ce soir, je vais reproduire une dépêche AFP publiée aujourd’hui en fin d’après-midi. Depuis plusieurs notes, je prie Pierre Mauroy et André Vallini de ne pas se plier aux possibles injonctions de Martine Aubry et de garder leur indépendance, leur courage politique et la liberté de leur intelligence. Ce courage et cette intelligence qui permettent ce soir à André Vallini de déclarer : “Il y a des réformes nécessaires (audiovisuel, universités, collectivités territoriales)… Il ne faut pas avoir peur de heurter les corporatismes et les conservatismes… Pour moi, être de gauche, c’est être réformateur, et il nous faut proposer nous-mêmes des réformes progressistes qui marquent la différence avec ce que fait la droite”.

PARIS (AFP) 23-02-2009 — Vallini appelle ses amis PS à “ne pas apparaître comme des conservateurs”

Le député PS André Vallini, membre du comité Balladur sur la réforme territoriale, a appelé lundi ses amis socialistes à “ne pas apparaître comme des conservateurs” face aux réformes en cours.

“Nous, les socialistes, devons être attentifs à ne pas apparaître comme des conservateurs”, a-t-il déclaré à l’AFP. “Et chaque fois que Nicolas Sarkozy annonce une réforme, ne pas donner l’impression que nous sommes crispés sur ce qui existe, et que nous n’avons qu’un souci, celui de défendre le statu quo”.

“Il y a des réformes nécessaires (audiovisuel, universités, collectivités territoriales)”, a-t-il insisté. “Il ne faut pas avoir peur de heurter les corporatismes et les conservatismes… Pour moi, être de gauche, c’est être réformateur, et il nous faut proposer nous-mêmes des réformes progressistes qui marquent la différence avec ce que fait la droite”.

André Vallini, l’un des deux socialistes membres du comité présidé par l’ancien Premier ministre Edouard Balladur, a réagi aux critiques contre le comité en regrettant que “les postures et les préjugés l’emportent sur l’analyse et le raisonnement, à droite comme à gauche”.

“Je suis un peu surpris qu’on puisse critiquer un rapport avant même qu’il soit sorti, alors que personne n’en connaît le contenu exact”, a-t-il raillé.

“J’ai la naïveté de penser qu’Edouard Balladur n’est pas homme à servir d’instrument à une manoeuvre politicienne en vue des régionales de 2010″, a-t-il ajouté. “D’autant que le rapport précisera que toutes les réformes proposées n’entreront en application qu’en 2014″.

Le député de l’Isère a jugé que la décentralisation de 1982 avait accru “le niveau de bien-être collectif sur tous les territoires”.

Pour André Vallini, qui a dit s’appuyer sur son expérience locale, “il faut certes dénoncer l’Etat quand il étrangle les collectivités locales en leur transférant des compétences non financées”.

Mais il y a aussi, selon lui, “des empilements de pouvoir et de compétence qui ont abouti à des enchevêtrements, et même à des concurrences, qui sont coûteux pour le contribuable. Tous les élus locaux de base de droite comme de gauche disent que ça ne peut pas continuer comme ça. Tous disent la même chose: il faut clarifier, il faut simplifier.”

Voir aussi

Et si le Grand-Paris du Comité Balladur prenait de court Paris-Métropole ? note du 21 février 2009

Archaïque à ce point ? ou le PS et la réforme territoriale, note du 18 février 2009

Le Grand-Paris du comité Balladur contre le Paris-Métropole de Bertrand Delanoë ? ou les surprises du comité pour la réforme des collectivités locales, note du 14 janvier 2009

Jean-Paul Chapon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Paul Chapon 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine