Magazine Basketball

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)

Publié le 23 février 2009 par Masterzen

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)

Nos Lakers sont difficilement venus à bout des Wolves hier soir à Minnesota, grâce entre autres à l'homme en forme du moment, Lamar Odom, auteur de 25 points et 14 rebonds.

Les deux startings-five :

LOS ANGELES LAKERS : Derek Fisher, Kobe Bryant, Luke Walton, Lamar Odom et Pau Gasol.

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)

MINNESOTA TIMBERWOLVES : Randy Foye, Sebastian Telfair, Mike Miller, Ryan Gomes et Kevin Love.

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)
Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)


0/2 des deux côtés en ce début de match, mais Kévin Love score les deux premiers points des siens avant que Pau n'en fasse de même. Sebastian Telfair fait ensuite un “back-to-back from downtown” sur deux passes de Gomes, mais Luuuke lui répond, lui aussi derrière la ligne…
Deux tirs manqués par Pau et Fish et un turnover de Kobe permettent à Gomes de scorer ses deux premiers points et donne cinq points d'avances aux Wolves.
Les Lakers se tournent alors vers leurs deux all-stars, avec deux points de Pau et deux turnaround jump-shoot de Kobe pour ses quatre premiers points, mais les locaux, par Miller à 3pts et Love sur jump-shoot maintiennent l'écart à quatre points.
Lentement mais sûrement, les Lakers vont revenir grâce à un lancer sur deux et un jump-shoot de Fish et un alley-hoop entre Kobe à la passe et Pau pour finir en lay-up alors que les Wolves manquent deux tirs par Gomes et commettent un turnover sur une faute offensive de Kevin Love, sa seconde personnelle.
Ryan Gomes retrouve le chemin du cercle, mais Kobe lui répond immédiatement. C'est un vrai mano-à-mano que se livrent les deux hommes, puisque les Wolve convertit ensuite un 2+1 sur la première faute de Lamar, alors que le MVP sortant dunk pour son huitième point et remet les deux équipes à égaliter, 20-20 et 4:01 à jouer.
Ryan Gomes est très actif dans ce quart, mais malheureusement pour les Wolves, il se fait contrer par Pau avant de manquer deux tirs, dont un à trois points.
Les Lakers en profitent avec un lancer sur deux de Pau et les deux premiers points de Lamar. Le Zen Master ouvre alors son banc avec les entrées de Trevor Ariza et Jordan Farmar qui ne tarde pas à scorer ses deux premiers points.
C'est Mike Miller qui permet aux locaux de rester dans la course avec quatre points de suite pour un total de sept dans ce quart-temps.
Rodney Carney, entré à la place de Randy Foye clôt la marque pour les Wolves, mais Lamar sur jump-shoot et Trevor par un dunk sur deux passes de Jordan scorent les quatre derniers points du quart et permettent aux Lakers de mener par trois points.
Fin du premier quart-temps sur le score de 29-26 pour les Lakers.

Pau Gasol accompagne la second unit pour débuter ce second quart-temps, et c'est Josh Powell qui score le premier avant que Jordan ne marque qu'un lancer sur deux. La défense des Lakers se réveille un peu mais les Wolves vont trouver une solution…
Elle s'appelle Craig Smith : l'ancien pensionnaire du Boston College va réaliser un vrai festival offensif en scorant neuf points de suite à 100% pour un 9-4 alors que les pourpres et ors enchainent les turnovers…
Pau grâce à un dunk, sur la troisième assists de Jordan, score son onzième point avant d'être remplacé par Lamar qui marque immédiatement son sixième point et donne cinq points d'avance aux Lakers.
Kevin Ollie manque alors son deuxième tir avant de perdre la balle et de permettre à Jordan de compter pas moins de trois interceptions! Smith et Telfair, revenu en jeu à la place de Ollie, ramènent les locaux à un point mais Lamar redonne de l'air aux visiteurs.
Kobe et Pau reviennent en jeu, mais l'espagnol ressort moins d'une minute plus tard pour laisser la place à l'idole de Oz, Didier M'Benga!!
Mais c'est bien Kobe avec son dixième point sur à un turnaroud jump shoot qui donne cinq points d'avance aux Lakers, 44-39 et 5:34 à jouer.
Les Wolves traversent une mauvaise passe en manquant plusieurs tirs ou en se faisant contrer, comme Foye par M'Benga (!!) mais finissent par trouver la solution par Gomes, en provoquant la faute de Luuuke et en scorant ses deux lancers-francs. Mieux! Ils vont passer un 10-2 aux hommes de Phil Jackson grâce à sept points du même Gomes dont un tir “behind the arc” et les trois premiers points de Randy Foye, lui aussi à trois points, alors que les Lakers manquent plusieurs tirs de suite et commettent des turnovers, dont deux pour Kobe avec une faute offensive… Tout ça ne plait pas du tout au Zen Master qui prend un temps mort, 49-46 pour les Wolves et 2:40 à jouer.
Pau revient à la place de M'Benga et score son 13ème point sur la cinquième passe de Kobe, mais ce deriner commet sa quatrième perte de balle du match avant de se ressaisir et de scorer son 14ème point du match sur jump shoot qui remet les deux équipes à égalité.
C'est l'espagnol qui clôt la marque avec un alley-hoop et un jump shoot sur deux passes de Luuuke, et affiche à la mi-temps 17pts à 8/10, 4 rebonds et 3 passes.
Ryan Gomes affiche lui, 14pts et 4 rebonds.
Fin du second quart-temps, remporté par les Lakers 25-24, sur le score de 54-50 pour les Lakers.

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)

Startings-five des deux côtés pour débuter cette deuxième mi-temps :
LOS ANGELES LAKERS : Derek Fisher, Kobe Bryant, Luke Walton, Lamar Odom et Pau Gasol.
MINNESOTA TIMBERWOLVES : Randy Foye, Sebastian Telfair, Mike Miller, Ryan Gomes et Kevin Love.

Les Wolves attaquent fort avec un 5-0 grâce à un tir longue distance de Ryan Gomes (17pts) et deux lancers-francs de Randy Foye. Les Lakers, eux manquent leur trois premiers tirs…
Dans ces cas-là que fait-on? On donne à Kobe et on regarde… Sur un dunk, il score son 14ème point du match, mais surtout, il dépasse Monsieur Elgin Baylor au classement des meilleurs marqueurs NBA de l'histoire et entre dans le top 20.
Il score ensuite deux lancers-francs et un alley-hoop fini par un lay-up, alors que les Wolves manquent leur tir par Telfair ou perdent la balle comme Miller.
Mais les Wolves n'abdiquent pas et scorent grâce à Love sur dunk et deux lay-up de Miller et Telfair.
Le défense des Lakers est vraiment à la rue dans ce match, mais aussi capable de sursaut comme le prouve la violation des 24s des locaux ou le deuxième contre de Pau, qui score quatre lancers-francs de suite et donne trois points d'avance aux siens, 64-61 et 8:08 à jouer.
Deux tirs manqués par les visiteurs obligent Phil Jackson à prendre un temps mort. Lamar (12pts) score ensuite sur jump shoot mais Telfair lui répond, avant que l'intérieur des pourpres et ors neréussisse qu'un lancer sur deux, tout comme Kevin Love.
Kobe se fait ensuite contrer par Telfair et manque un tir avant que Fish ne prenne sa troisième faute personnelle. L'ancien Bruin convertit cette fois-ci les deux lancers et le Target Center reprend en cœur le tube des Beatles “All You Need Is Love…”
Captain Fish score alors “from downtown”, mais prend sa quatrième faute juste derrière et s'en va rejoindre le banc, remplacé par Jordan. Pau et Luuuke assurent la marquent sur jump shoots, mais Telfair est intenable et score son 14ème point sur une pénétration.
Jordan reprend sa moisson d'interceptions (5 steals) mais les Lakers n'en profitent pas puisque Pau et Kobe manquent leur tentatives… Heureusement, le jeu de passes de KObe est toujours présent et sur sa sixième assists, il envoye Lamar au dunk pour son 15ème point, mais Telfair, toujours lui, marque à nouveau sur lay up.
Powell et Ariza reviennent en jeu, mais c'est Pau qui se distingue…en manquant deux lancers francs et offre à Kevin Love son 10ème rebond.
Craig Smith (17pts) qui a remplacé Mike Miller, score six points lors d'un 8-2 qui permet aux Wolves d'être devant à l'entame du dernier quart-temps. Côté Lakers, les deux points sont marqués par Kobe (20pts à 9/15), mais ce dernier compte aussi pas moins de six turnovers!!
Fin du troisième quart-temps, remporté par les Wolves 30-24, sur le score de 80-78 pour les Wolves.

C'est au tour de Lamar d'accompagner la seconde unit qui le lui rend bien, puisqu'au terme d'une excellente rotation du ballon, Lamar trouve un 2+1 qu'il convertit. Les Wolves réagissent immédiatement avec un tir “behind the arc” et une interception de Rodney Carney, et deux lancers francs de Randy Foye sur la seconde faute de Sasha. 85-81 pour les locaux et 11:02 à jouer.
Côté Lakers, Sasha, Jordan et Josh Powell manquent leur tirs alors que Lamar prend sa troisième faute personnelle…
Les Wolves ne sont pas plus en réussite avec eux aussi trois tirs manqués avant que Jordan ne réussisse sa sixième interceptions (career high) et que Lamar ne trouve un autre 2+1 pour ramener les Lakers à un point des locaux.
Foye sur lay up et Carney d'un dunk redonnent 5 points d'avance aux locaux mais Josh Powell score sur jump shoot.
Craig Smith commet ensuite sa quatrième pertes de balle et sa troisième faute. Les Wolves sont désormais pénalisés car en foul-trouble, ce qui signifie que dans les huit dernières minutes du match, chaque faute sera sanctionnée par deux lancers…
Sasha manque sa tentative à 3pts avant que Trevor ne se fasse contrer par Carney, mais Josh Powell score à nouveau sur jump shoot et ramène les visiteurs à un point.
Pau et Kobe reviennent en jeu, mais ce dernier se fait contrer à son tour par Carney!
Les deux équipes ne se lâchent pas au score : Lamar marque sur lancers, mais Craig Smith score sur jump shoot. Jordan marque “from downtown”, mais Telfair marque sur lay-up et reùet mes deux équipes à égalité, 93-93 et 6:01 à jouer.
Fish et Luuuke sont de retour, mais c'est Pau qui marque son 25ème point sur lancers francs. Telfair et Luuuke manquent leur tentative, mais pas Miller sur lay-up. Walton manque encore un tir à 3pts, mais Lamar prend son 13ème rebond. Malheureusement les Lakers n'en profitent pas, Kobe manquant lui aussi un tir longue distance mais se rattrape avec un 2+1, avant un jump shoot de Foye. Temps mort Lakers, 98-97 pour LA et 2:47 à jouer.
On assiste ensuite à un vrai concours à 3pts, avec Luuuke et Fish pour les visiteurs et Miller et Gomes pour les locaux!!
Kobe d'un superbe trunaround fade away jump shoot score son 25ème point, mais Telfair, avec sa rapidité, laisse Fish sur-place et score en lay-up dans une raquette vide…
Kobe manque ensuite un lay-up tout seul sous le cercle, mais Telfair manque lui aussi son tir.
A 20 secondes du terme, Kobe manque un tir à 3pts mais Lamar a bien suivi et pousse la balle dans le cercle, 108-105.
Ryan Gomes manque son tir à 3pts et Kobe prend son sixième rebonds. Malheureusement, il ne marque qu'un lancer sur deux, mais donne quatre points d'avance aux siens, soit un minimum de deux possessions pour que les Wolves puissent revenir.
Randy Foye ne tremble pas et score derrière la ligne pour ramener les Wolves à un point des pourpres et ors, 109-108 et 9 secondes à jouer!!
Remise en jeu et balle à Kobe of course, sur qui les locaux font faute pour arrêter le chrono. Le MVP en titre ne tremble pas et marque les deux avant que Foye ne manque sa tentative à plus de 8 mètres et ne fasse un air-ball…
Fin du match sur le score de 111-108 pour les Lakers.

Lakers 111 @ 108 Wolves (22.02.2009)

BOXSCORE COMPLET

Résumé du match :

Highlights des Lakers : 

Que ce fût dur!! La défense est encore et toujours le gros point faible de nos Lakers! Phil Jackson déclara même qu'elle fut pathétique… On était loin des bonnes défenses affichés contre Cleveland ou Boston… Suffisance?…
Malgrès ça, l'attaque est toujours présente avec un bon match du “big three” et une mention spéciale à Lamar Odom, plus que jamais l'homme en forme des Lakers!!
Le banc a été une nouvelle fois discret avec 16pts à 7/18, mais gros point positif, les six interceptions de Jordan!!
Cette victoire conforte la première place de la ligue avec un bilan de 46-10, devant Cleveland (43-11) et Boston (45-12).

Prochain match demain soir à Oklahoma City contre le Thunder de Kevin Durant…

En attendant,

lakers flag
GO LAKERS!!!
lakers flag


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bobcats 77 - 88 Lakers

    Bobcats Lakers

    On prend les mêmes et on recommence… 2 jours après les avoir battu, les Lakers rencontrent à nouveau les Charlotte Bobcats. Match à piège comme il a déjà été... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • Thunder 94 -105 Lakers

    Les Lakers ont terminés leur pré-saison sur un bilan de 6-2 après une dernière victoire hier soir face à la nouvelle franchise du Thunder d'Oklahoma City. Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • 29.10.08 Lakers 117 - 79 Clippers

    Deuxième victoire et deuxième blow out pour l'équipe après les Blazers la veille, ce sont les voisins des Clippers qui ont cette fois fait les frais d'un... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • Upload: 24.03.08 Lakers @ Warriors

    24.03.08 Lakers @ Warriors Match à très haute intensité pour un des back to back les plus intensif de la saison… C'est dans une Oracle Arena comble que les... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • Preview : 09.11.08 Rockets @ Lakers

    Preview : Rockets @ Lakers Houston, eux qui avaient passé un 22-0 la saison passée, faisant ainsi trembler la planète NBA tente en ce début de saison de... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • Preview : 12.11.08 Lakers @ Hornets

    Fin de règne ce soir ? Tandis que les Frelons ont bénéficié de 3 jours de repos avant le match de ce soir, les Lakers, eux, s’apprêtent à jouer leur premier... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT
  • Preview : 14.11.08 Pistons @ Lakers

    A la recherche d’une semaine parfaite. Finals 2004. Detroit vs Lakers. Les bad boys gagnent en 5 manches et une ère se tourne à L.A. avec Shaq qui part faire le... Lire la suite

    Par  Masterzen
    BASKETBALL, SPORT

A propos de l’auteur


Masterzen 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines