Magazine Politique

UBS: les pieds nickelés continuent …

Publié le 23 février 2009 par Kalvin Whiteoak

Les médias romands annoncent cet après-midi en forme de victoire acquise le fait qu’UBS “contre-attaque“. 

Jouant la pendule et la mauvaise foi, elle aurait déposé par le truchement d’un avocat américain une plainte, enfin disons plutôt une réclamation formelle, selon laquelle “ce qu’exigent les autorités américaines forcerait des employés de l’UBS en Suisse à violer le droit pénal suisse et une telle violation exposerait ses employés à des peines de prison substantielles, assorties d’amendes et autres pénalités“.

ubs top executives

Après la description apocalyptique de ses agissements depuis 5 ans aux USA dans une pure industrie mal fichue de la fraude fiscale à grande échelle, elle est très mal placée pour accuser autrui. 

Ne renversons donc pas les rôles: ce n’est pas le fisc américain qui fraude ou a fraudé, et c’est bien UBS qui l’a fait et admis en transmettant d’elle-même de façon discutable juridiquement 300 dossiers détaillés pour sauver sa licence bancaire US.  

Et aussi pour permettre à ses deux pieds nickelés principaux de continuer de se rendre aux USA en liberté, en tous les cas pour l’instant. Une liberté surveillée néanmoins, si l’on en croit les détails du petit mode d’emploi interne destiné à ses employés en cas d’arrestion ou d’interpellation par le FBI ….

Si on prépare ce genre de mode d’emploi, ne serait-ce pas qu’on peut s’attendre raisonnablement à la réalisation probable de ce genre de situations concrètes ? et si oui pourquoi ?

Billet du blog ouVertures.info, une autre lecture de l'info. Reproduction selon conditions.

UBS: les pieds nickelés continuent …


Vous pouvez lire aussi :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • UBS : qu’y a-t-il hors bilan ?

    On sait que les CDS (Credit Default Swaps) sont des instruments financiers hautement spéculatifs qui se traitent sans fonds propres importants, sans... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : le plan du PS tardif et insuffisant

    On comprend la réaction du PS : légiférer par voie d’ordonnances comme si le pays était envahi par les Martiens relève non pas de la responsabilité active mais... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Action UBS : encore un petit effort …

    Ce matin vers 10 h 45, l’action de cette chère UBS-BNS-Cayman frisait les Fr 15.40 Son plus bas historique est de Fr. 15.18 On va probablement s’en rapprocher... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : nos pirates aux Caraïbes

    On a déjà eu l’occasion de dénoncer ici la maladresse insigne avec laquelle le Conseil fédéral s’est laissé entrainer vers la formation d’une société de domicil... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : abyss saison 2

    A la vitesse à laquelle le titre de notre chère banque proto-nationalisée et subventionnée (Fr. 14.20 vers 9 h 40 ce matin) descend, il reste encore huit jours... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Conjoncture : UBS juge et partie

    Il paraît que l’UBS Investment Bank emploie encore des experts. Dont acte, nous on n’avait pas remarqué. Et il semble que ceux-ci continuent de réfléchir, et... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : crédit d’impôt (bis) !

    Faute de mieux, l’UBS nous rejoue le coup du crédit d’impôt pour annoncer un “bénéfice trimestriel”. Voici le texte du mail plus que succinct adressé aux... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines