Magazine France

Libé… toujours plus proche du Medef.

Publié le 24 février 2009 par Marc Vasseur

Jean Paul Sartre a déjà dû se retourner plus d’une fois dans sa tombe depuis quelques années, mais là, c’est du sérieux. Un certain Grégoire Biseau l’a tué une deuxième fois dans cette fameuse rubrique « désintox ». de Libération.

Ah bien sûr, le journaleux ne veut s’en tenir qu’aux faits pour mettre à mal cette « mal- pensance » qui voudrait que la part des salaires dans le PIB tend à décroître au profit du capital. D’ailleurs, pour lui c’est entendu, aucun économiste de gauche ne défend cette thèse et il convoque pour brusquer sa démonstration deux citations lapidaires de Thomas Piketty et Denis Clerc. Hop, emballé c’est pesé, et le débat n’a pas lieu de se poser… circulez, y a rien à voir.

En somme, Libération devient de plus en plus un bon vassal du Medef et de sa patronne Laurence Parisot. Cette espèce de passionaria d’un néo-esclavagisme revu à l’aune d’une humanité désincarné pour le seul profit de quelques-uns… ouais pour ceux qui ont réussi dans la vie et qui peuvent arborer une Rollex et un Porsche Cayenne à cinquante balais.

J’allais oublier dans cette fulgurante enquête en forme de publi-reportage dans l’espoir se retirer quelques deniers pour ce canard boiteux afin de ne pas crever faute de lecteurs autre que les institutionnels ; notre gars a juste oublié au passage un très mais vraiment très modeste graphique de l’OCDE (repère de gauchistes avérés) :

Libé… toujours plus proche du Medef.
Monsieur Biseau, il faut encore bosser un peu pour faire de la désintox… et surtout éviter de reprendre un dossier mal ficelé du Medef… c’est trop voyant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte