Magazine Rugby

XV de France : la solution Porical ?

Publié le 24 février 2009 par Ansolo
Blog de antoine-rugby :Renvoi aux 22, XV de France : la solution Porical ?

A quelques jours du match France - Galles, la blessure de Lionel Beauxis et son remplacement par François Trinh-Duc ne laisse pas d'interroger.

En effet, le XV de France s'apprête à disputer un match difficile (sans doute le plus délicat de tout le Tournoi) sans véritable buteur. Certes, François trinh-Duc bute mais n'est pas un spécialiste de cet exercice. Benoît Baby ou Cédric Heymans peuvent dépanner, mais n'ont pas la régularité nécessaire pour postuler comme titulaires de la charge de cannonier.

On le sait, il n'y a pas de grande équipe nationale sans buteur d'envergure. Le jeu moderne fait, ou tente de faire, la part belle aux essais. Mais dans le décompte final, le poids des coups de pied de pénalité reste important.

Au-delà de l'absence préjudiciable d'un buteur pour le match de vendredi, c'est l'avenir de cette fonction au sein du XV de France qui préoccupe. Le projet de jeu du staff tricolore, fondé sur un système offensif exigeant des profils plus proche de celui de François Trinh-Duc que de Lionel Beauxis, ajouté à une carence de buteurs à dimension internationale dans le réservoire hexagonal, peut légitimement inquiéter pour l'avenir de l'équipe nationale.

Un joueur pourrait cependant satisfaire à la double exigence d'être un bon buteur et d'avoir le potentiel pour figurer dans les lignes arrières du XV de France. Ce joueur, c'est Jérôme Porical.

Le jeune arrière de l'USAP (il n'a pas 24 ans) est d'abord un joueur très intéressant par son sens du placement, son jeu au pied relativement long, mais également par la qualité de son jeu offensif : il sait intervenir à bon escient dans la ligne, ne s'embarrassse pas de fioritures mais sait aussi relancer depuis ses 22 lorsqu'il y a un bon coup à jouer. Défensivement, il ne parait pas devoir envier grand chose à ceux qui occupent habituellement le poste d'arrière au sein du XV de France.

Jérôme Porical a sans doute une belle marge de progression devant lui. Mais son attitude dans le jeu fait déjà penser à un Jean-Luc Sadourny, arrière aussi élégant qu'efficace.

Et Jérôme Porical a un autre atout dans son jeu : il bute. Et plutôt pas mal. Son taux de réussite actuel sur les coups de pied dépasse les 70%, ce qui est mieux que Lionel Beauxis. Et s'il n'atteint pas les pourcentages d'un Brock James ou d'un Romain Teulet, (dont les limites dans le jeu ne lui permettent pas, à notre avis, de postuler au XV de France) il constitue néanmoins une solution particulièrement intéressante pour une sélection en mal de buteur.

Evidemment, la titularisation d'un Porical à l'arrière poserait également la question du positionnement de Maxime Médard, dont les magnifiques qualités offensives trouvent davantage à s'exprimer en 15  qu'à l'aile.

Cependant, il ne serait peut-être pas totalement incohérent de perdre (un peu) d'efficacité dans le jeu déployé au profit de l'assurance de disposer d'un buteur fiable...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines