Magazine Conso

Banyan Tree Phuket: le sanctuaire des sens

Publié le 24 février 2009 par Topika

Décor tropical, effluves exotiques, sensualité et romantisme, voici les mots qui désignent l’hôtel Banyan Tree à Phuket. Contemporain, à la beauté sereine et naturelle, le Banyan Tree Phuket se vit comme une échappée de luxe en Thaïlande. Idéal à deux, cet hôtel est un symbole de l’amour.

Sur place, vous séjournerez dans une villa à l’architecture thaïe, bordée par un jardin à la végétation luxuriante et des bassins aquatiques. Votre chambre entourée de grandes baies vitrées sera lumineuse. La plus belle reste sans aucun doute la «Spa Pool Villa», qui est posée sur un bassin de nénuphars. De votre lit, vous aurez la sensation de dormir au-dessus de l’eau et de pouvoir caresser du bout des doigts l’un des nénuphars roses qui est sous vos yeux.

Sanctuaire des sens grâce à sa décoration et à son architecture, le Banyan Tree Phuket l’est aussi grâce à son spa, l’un des plus grands d’Asie. 12 pavillons vous invitent à la détente et à l’apaisement. Vous pourrez admirer des sculptures de Bouddha en méditation et d’Apsaras, ces nymphes célestes d’une grande beauté qui symbolisent l’éveil des sens. Chaque pavillon est réservé à un soin en particulier, le «Beauty Garden» est dédié aux soins du visage et des yeux.

Tarifs: à partir de 905€ par nuit et par villa, pour un séjour en Deluxe Villa.

Banyan Tree Phuket
33, 33/27 MOO4, Srissothorm Road
Chemgtalay, Amphur Talang
Phuket 83110
Thaïlande
T. : +66.76.324.374
F. : +66.76.324.375
Réservation France : 00.800.300.200.00 ou 01.40.13.07.00 ou sales-paris@banyantree.com
phuket@banyantree.com

Print This Post
 Print This Post |
Banyan Tree Phuket: le sanctuaire des sens
Flux RSS |

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Topika 2975 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine