Magazine Entreprendre

Pourquoi payer pour vendre?

Publié le 24 février 2009 par Ruedescreateurs

Drôle de question, non ? En effet vendre a toujours eu, a, et aura toujours un coût. Quel que soit l’intermédiaire, de l’agent commercial au grossiste en passant par les plateformes de vente et la patente que vous paierez à la mairie pour faire un marché, la vente nécessite un canal et des moyens pour organiser et rendre opérationnel ce canal de distribution. D’aucuns diront qu’il est possible de vendre gratuitement sur Internet. C’est faux, car même si ce n’est pas le vendeur qui supporte directement les coûts, ces coûts existent et sont supportés d’une façon ou d’une autre, par la publicité par exemple. Qui plus est, la publicité peut aussi avoir un coût d’une autre nature pour le vendeur. Comme me le faisait judicieusement remarquer un visiteur en lisant mon billet sur cette société de portage qui cherche à exploiter maladroitement le filon de l’auto-entrepreneuriat, mon billet eut gagné en crédibilité si les liens commerciaux de Google affichés en haut de mon blog ne faisaient justement pas l’article de ces sociétés de portage. Dans mon cas, et même si je n’ai rien à vendre, l’hébergement gratuit de mon blog a un coût, et plus exactement un prix, celui d’être pris en défaut de dénoncer ceux qui paradoxalement me permettent de m’exprimer librement et gratuitement. Fin de la démonstration. En fait, la vraie question n’est pas « Pourquoi payer pour vendre ? » mais « Pour quoi faut-il payer pour vendre ? »

Le choix du canal de vente ou de distribution de vos produits ou de vos créations est primordial car il conditionne pour partie votre succès commercial. Tout n’est pas affaire de budget mais force est de constater que les créateurs abordent cette question sous l’angle un peut étroit des moyens financiers dont ils disposent. Il en résulte souvent une débauche d’énergie, au détriment du reste bien sûr, pour exposer tous azimuts pourvu que ce soit gratuit ou que cela coûte le moins possible.  Si vous êtes dans ce cas et vous satisfaites de votre retour sur investissement, tant mieux pour vous. Mais si vous prenez la peine de convertir en coût horaire le temps consacré par exemple à insérer vos annonces sur plusieurs plateformes de vente et le comparez au chiffre d’affaire généré par ce canal, vous vous rendrez certainement compte que c’est beaucoup moins rentable qu’il n’y paraît. J’ai bien conscience qu’un créateur ne dispose pas nécessairement de milliers d’euros à dépenser dans une e-boutique et son référencement mais je vous invite néanmoins à aborder la question du choix du canal de vente sous un angle différent. Car en tant que créateur, vous ne commercialisez pas que vos œuvres ou produits, vous véhiculez aussi, à condition d’y avoir un peu réfléchi et travaillé, une image, un univers, un imaginaire, bref cette identité qui est la vôtre et qui vous différencie des autres. Donc sauf à être dans une logique de court terme, vous n’apprécierez pas le canal de vente sous le seul angle de la performance commerciale. Le retour sur investissement ne prendra pas alors en compte seulement le chiffre d’affaire généré mais aussi la notoriété que ce canal vous rapporte.

Un canal coûteux en temps et en moyens pourra vous apporter une notoriété qui contribuera à plus ou moins long terme à accroître vos ventes. A l’inverse un canal très économique vous permettra de réaliser rapidement des ventes mais ne s’avèrera d’aucune utilité pour le développement de votre image de marque, pire il pourra à terme vous desservir parce qu’inapproprié il contribuera à brouiller cette image. A la question : « Pour quoi faut-il payer pour vendre ? », je répondrai qu’il faut d’abord songer à payer pour se faire connaître, la notoriété est pour les créateurs le meilleur gage de succès commercial, en d’autres termes un canal à ne surtout pas négliger.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ruedescreateurs 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog