Magazine Cinéma

Slumdog Millionaire ou la fête, de Hollywood à Bombay

Par Benjamin Tolman
Danny Boyle venant de recevoir son Oscar de meilleur réalisateur pour Slumdog Millionaire Agrandir l'image

Le film Slumdog Millionaire a tout raflé ou presque à la cérémonie des Oscars. Retour sur un événement pas seulement hollywoodien.

Avec Slumdog Millionaire, c’est l’espoir qui est récompensé, celui d’une vie meilleure et d’un avenir riche de promesses. La belle histoire se poursuit aujourd’hui, avec ces huit Oscars, venus récompenser le travail d’une équipe formidable. Danny Boyle, le réalisateur de Slumdog Millionaire, a encore du mal à cacher son émotion.


Et loin de Hollywood, des stars et des tapis rouges, des strass et des paillettes, dans les quartiers pauvres de l’Inde où le film a été tourné, la joie est tout aussi grande. La joie de voir le succès de ce film qui est un peu le film de tous ceux qui sont à l’image des héros. La fierté aussi, pour tous leurs compatriotes, qui ont brillé jusqu’à l’une des plus prestigieuses cérémonies du cinéma au monde.


Et gageons que l’on n’a pas fini d’entendre parler de Freida Pinto et Dev Patel, les deux têtes d’affiche du film. Inconnus il y a seulement quelques semaines, ils sont en passe de devenir des stars du cinéma. Du cinéma mondial.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines