Magazine Côté Femmes

Ce que je ferai après avoir remboursé la Dette

Par Theclelescinqt

Ce que je ferai après avoir remboursé la Dette

Le ménage a cela de bon qu'il vous vide tellement la tête que certaines idées incongrues ne peuvent s'empêcher de venir s'y loger.

Voici donc les résultats de mes pensées intempestives des dernières 20 minutes passées à nettoyer cuisine et salle de bain (hier c'était le foutu repassage qui m'a permis de regarder d'écouter un documentaire sur le génocide rwandais : honte sur la France! Pardon aux rwandais!)

Mais ce n'est pas ce qui m'occupe présentement, alors que je recherche un mode de financement pour ma remise aux normes du modèle de garde des préscolaires, à mettre en place dès que possible, SVP :

- rembourser la dette publique en mettant une aide d'appoint en place, extrêmement règlementée par des gens très bien en costard-cravate (ou en tailleur) : La Cagnotte Nationale de Remboursement de la Dette Publique. Il s'agirait de demander aux gens de donner pour leur Mère Patrie, rien de moins. Donnez et vous serez remerciés. Ce ne serait pas déductible des impôts ni rien. Ce serait une sorte de Téléthon de la dette publique, à l'intention des générations futures, sans fête dépensière ni rien à l'avenant. Personnellement je n'ai pas besoin de flonflons pour savoir que c'est bien, de ne pas avoir de dette. Ni de myopathie.

- ne plus déduire des impôts aucun don humanitaire. Si on veut donner on donne, point.

- réinstaurer un peu de protectionnisme. Achetons français (si on le peut encore!), au moins européen, sinon nous allons nous transformer en village témoin pour touristes émirati.

- faire la chasse au gaspi en cessant de consommer des denrées acheminées à prix d'or, instaurer un recyclage à grande échelle,...

Dans mon esprit de ménagère je vois toutes les économies ainsi faites investies directement dans ce fameux Service Public de la Petite Enfance, qui permettrait à terme de dégager de nouveaux dividendes par les contributions des mères parents qui auraient souhaité continuer à travailler. Sans parler que ce service public serait payant pour les parents, mais public dans le sens où les locaux et les structures existeraient et que tout le monde pourrait y avoir accès. De toute façon, rien n'est gratuit dans notre beau pays, puisque tout payé par nos impôts (et la dette!) Moi je veux bien payer, mais avoir un service qui se tienne !

Evidemment, je prêche pour ma chapelle, parce que tant de causes existent : l'accueil des handicapés, celui des personnes âgées, la gestion de l'immigration, l'adoption, l'écologie,...! Ca n'en finit pas, mais pour l'instant je reste sur mon problème principal, qui concerne quand même la moitié de la population. Dès que j'ai fini de rembourser la dette publique et que toutes les mères tous les parents qui souhaitent travailler (et qui en ont besoin!) le peuvent, je m'occupe du reste.

Il y a un problème pour mon élection à la Députation au Front de Libération du Parent au Foyer, cependant, c'est que je ne vais pas pouvoir participer aux réunions, car j'ai du mal à me trouver une baby-sitter, et puis elles sont vraiment trop chères, à Verte-Ville, 7 euros de l'heure au black! Alors vous pouvez m'élire, mais j'irai sur le terrain de manière virtuelle, via mon ordinateur et tard le soir. Quant à me rendre à l'Assemblée Européenne, parce que je serai élue aussi, il n'y a pas de raison,  un jeune homme célibataire de ma connaisssance m'y remplacera. Mais attention, hein, interdiction de l'élire la prochaine fois à ma place!

Bon je vous laisse, j'ai l'aspirateur à passer. Si je me dépêche assez j'aurai peut-être le temps de lire Le Point et Libé avant la prochaine édition. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dette de jeu

    "Qui paye ses dettes s'enrichit" dit le proverbe, mais les explications glanées sur la toile ne sont pas très convaincantes au regard de l'actualité. Lire la suite

    Par  Smara
    CULTURE, ENVIRONNEMENT, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • Grèce, bourse, marché, dette, chute et la zone euro gêne

    Grèce, bourse, marché, dette, chute zone euro gêne

    Les bourses et les marchés de la zone euro ont pris pleine tête hier. Tout ça à cause d'un incompréhensible manque de confiance en la Grèce. Il parait qu'elle... Lire la suite

    Par  Rodho
    BD & DESSINS, CARICATURES, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • La dette

    La bancosphère à peine renflouée par le public - grâce à vos humbles deniers, mesdames messieurs - n'a donc rien eu de plus pressé que d'attaquer les Etats qui... Lire la suite

    Par  Gerard
    POÉSIE, TALENTS, A CLASSER
  • La dette

    Sa mère était à la maternité et j'avais confié Marie à une baby sitter pour fêter l'évènement. Je suis allé dans un bar et j'ai beaucoup arrosé la naissance de... Lire la suite

    Par  Naniloup
    NOUVELLES, TALENTS
  • Le Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Emmanuel Carrère est un nom qui traîne dans ma wishlist depuis pas mal de temps. J’en entends du bien, du mal, beaucoup d’avis très différents,... Lire la suite

    Par  Lacritiquante
    CULTURE, LIVRES
  • Une approche holistique du crédit

    approche holistique crédit

    J'avais esquissé le principe, il y a 3 ans, d'une approche étendue du conseil financier dans le cadre de la souscription d'un crédit immobilier. Lire la suite

    Par  Patriceb
    FINANCES
  • Compléter son look avec une bague tendance

    Compléter look avec bague tendance

    Le secret pour réussir un look tendance, c’est de savoir harmoniser la tenue avec les accessoires. Pour certains, le sens de la mode vient tout naturellement... Lire la suite

    Par  Rosa Dit
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME

A propos de l’auteur


Theclelescinqt 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte