Magazine France

Siné relaxé par le tribunal correctionnel de Lyon

Publié le 24 février 2009 par Slovar
Communiqué AFP
Le dessinateur Siné, poursuivi pour "incitation à la haine raciale" après avoir ironisé dans Charlie Hebdo sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy, a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Lyon. "Le tribunal considère que (Siné) s'est autorisé à railler sur le mode satirique l'opportunisme et l'arrivisme d'un homme jeune, engagé sur la scène politique et médiatique", a déclaré le président du tribunal, Fernand Schir, au rendu du délibéré.
"Il ne creuse pas le préjugé antisémitisme", a-t-il ajouté.
Ancienne figure du journal satirique Charlie Hebdo, Maurice Sinet, alias Siné, 80 ans, présent au jugement, s'est dit "soulagé", répétant qu'il ne s'était jamais senti coupable. La chronique controversée sur Jean Sarkozy avait été publiée le 2 juillet 2008 dans Charlie Hebdo.
Attaqué par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), le dessinateur s'était défendu dès le début du procès, le 27 janvier, d'être antisémite en expliquant qu'il critiquait "l'arrivisme" du fils du président de la République.
La citation de la Licra visait également une autre de ses chroniques, publiée le 11 juin, critiquant crûment des pratiquants chrétiens et juifs mais aussi les femmes musulmanes voilées. "La lecture de ces chroniques, on ne peut pas la faire en faisant abstraction de l'hebdomadaire dans lequel elles ont été publiées. Charlie Hebdo est un journal satirique, on est sur le terrain de la provocation", avait déclaré le 28 janvier le procureur Bernard Reynaud dans son réquisitoire, à l'issue duquel il avait demandé la relaxe. "On n'est plus dans la provocation mais dans la transgression de la loi", avait plaidé pour sa part l'avocat de la Licra, Me Alain Jakubowicz.

C'est un grand plaisir pour tous ses proches et très nombreux amis qui l'ont soutenu pendant cette épreuve. Le mauvais procès est clos.
Place à l'actu avec la couverture du Siné Hebdo de demain
Avec à l'intérieur de ce magnifique hebdo :
- Pierre Concialdi s’insurge : la part des salaires baisse…la révolte gronde.
- Christophe Alévêque doute de la diversité façon Sarkozy
- Frédéric Bonnaud admire la façon dont le président s’y prend avec les chercheurs. Va-t-il faire aussi bien avec la Guadeloupe ?
- Gérard Filoche épinglent les patrons. Leur slogan dans l’entreprise : élections pièges à cons !
- Les enquêtes de Nicolas Beau et Eric Laffitte : Comment Olivier Pelat, fils du grand ami de - François Mitterrand bénéficie d’informations privilégiées sur les chantiers immobiliers de la capitale.
- Au fil des flags avec Anne Steiger ... Suite sur le site de Siné Hebdo
Rendez-vous dans les kiosques !!!! En attendant, un petit verre d'apéro ce soir ne serait pas de mauvais goût ....
Sources, crédit et copyright
AFP
Siné Hebdo

Libellés : justice, siné hebdo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slovar 2856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte