Magazine Conso

Slumdog millionnaire

Publié le 24 février 2009 par Lorraine De Chezlo
de Danny Boyle
Film - 2h
Sortie salles France - 14 janvier 2009
avec Dev Patel, Mia Drake, Freida Pinto...

Un jeune homme sur le plateau de Qui veut gagner des Millions ? à Mumbaï est en passe d'être le premier Indien à arriver à la question finale. Comment en est-il arrivé là, lui dont l'enfance pauvre l'a rendu orphelin vagabond des rues inséparable de son frère. Une nuit, ils sont rejoints par Latika, livrée elle aussi à elle-même. Mais la vie est cruelle et leurs chemins se sépareront. Leur lutte pour la survie devra être autonomes. Mais voilà qu'aujourd'hui peut devenir millionnaire.
Parce que ce destin extraordinaire semble irréel, Jamal Malik est très brutalement retenu par les forces de police. Il doit avouer sa tricherie ou s'expliquer. Il s'explique : comme la plupart des questions lui évoquèrent un moment précis de sa vie, les réponses souvent lui étaient acquises.
Soulignons l'originalité de ce jeu télévisé qui permet à travers la question de revenir sur la vie de Jamal Malik, et par là d'évoquer les conflits interreligieux, la criminalité, la mendicité des enfants manipulés par les orphelinats, la prostitution des filles, le tourisme de masse...

Les couleurs chatoyantes sont évidemment un régal pour les yeux.

A grand renfort de sons assourdissants, de plans saccadés pour figurer les flash-backs, et de quelques scènes bien mielleuses, Slumdog Millionnaire est un film à grands moyens, une grosse artillerie qui trouve parfaitement sa place lors de la cérémonie américaine des Oscars de cette semaine.
C'est un bon film de divertissement, une histoire agréable qui n'arrive que dans les films. Avec un dynamisme rappelant Cidade de Deus (La cité des hommes, de Fernando Meirelles) avec l'enfance pauvre et livrée à la rue, les cavalcades dans les pentes sinueuses des bidonvilles, les conflits entre gangs...
C'est moins un film sur un jeune orphelin vagabond devenu millionnaire que sur un presque millionnaire qui est très marqué par sa vie d'orphelin vagabond. Et marqué aussi par son amour pour Latika. Un résumé très cynique dirait que c'est l'histoire d'un amoureux qui voit sa belle le rejoindre seulement lorsqu'il s'apprête à devenir millionnaire.... mais c'est vraiment trop cynique je reconnais !...L'avis d'Anne, bouleversée - Insatiable lectriceL'avis de Kilucru, moins emballé - Les Irréductibles

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines