Magazine

Mozinor: détourne émoi.

Publié le 23 février 2009 par Nemosandman

Quel plaisir de découvrir un petit trésor de l’audiovisuel longtemps après tout le monde. (Ah, ce sentiment particulier de rire tout seul et quand on veut partager c’est: “Ouaih OK c’est vieux ça ! C’est sur Youtube depuis 2 ans !”)
Ben pas pour moi. C’est suite à un clin d’œil musical de Serge Llado à la radio que j’ai découvert Mozinor (”Montreuil Zone Industriel Nord”).
Je connaissais déjà son vieux détournement de “DJ Bebel” mais, de là me prendre soudain, une forte dose de Cosmos 1999, de 24 Heures Chrono, de Pumping Iron, de Star Trek II la Colère de Khan et de Benny (pour Ben Hur)… ce fut une expérience pour le moins ébouriffante !

Benny Le Hur
Benny le hure

Non seulement Mozinor est drôle (souvent) mais en plus il nous révèle avec le temps qu’il a véritablement beaucoup de talent. Il a fait des émules et force est de constater qu’il est souvent imité mais jamais égalé.
D’abord ses voix. Que ce soit le “Salut mon copain !” guttural et enjoué du docteur McCoy de Star Trek (utilisé comme un boulet chétif et collant dès les tous premiers détournements de 2004) aux tons de “caille-rat” des Demandeurs de Cigarettes ou de Neo dans Matrix… Mozinor trouve le ton juste et la réplique adéquate.

T’as pas une cigarette ?”

Parmi les exercices (délires) les plus convaincaints sont les videoclips “inversés”. C’est à dire “doublés façon non chantée”. Le plus célèbre est sa version “Beat It” ou Michael Jackson nous fait une grosse colère suivie d’une petite crise de panique. C’est du jamais vu et ça marche !
Depuis 2005 Mozinor continue de s’améliorer tant au niveau du travail sonore et des prises de voix qu’au niveau de l’écriture. Le résultat est de plus en plus convaincant et digne du Grand Détournement du papa d’Oss-117 !
Mais l’exercice est difficile. Il faut trouver la bonne idée, la bonne blague. (Comme dans “Les Pwals” court et “désépilant”!)

Jean Luc et la chaine porno
Le Capitaine Picard visionne un fichier inattendu

Personnellement je préfère quand Mozinor évite la vulgarité, même si dans ce cas il jure que c’est ce que il s’en défend en précisant “J’y peux rien si c’est ce que dit le personnage a ce moment la” (sic) . (Mais est tellement facile de rajouter des pets dans une bande son, ça va je connais, j’ai déjà essayé sur des discours politiques et ça marche !) .
Je préfère quand Mozinor joue sur des situations absurdes. Il est capable aussi de bien jouer sur les effets spéciaux (Les “Yéyés” de Gainsbourg avec sa chorégraphie) et aussi de procurer des imitations assez convaincantes: ah, le Bruce Willis à la voix cassée !!!
Pour finir de vous convaincre, Mozinor a aussi d’excellents gout musicaux ou le groove règne en maitre absolu.
Rien que du plaisir détourné pour vos oreilles donc !

Mes préférées:

Tu peux pas test
“J’suis James Bond quand même, tu peux pas test.*”

-”Tu Peux Pas Test*” avec les yeux furibonds de Desmond Llewelyn (Q) et un Sean Connery qui a presque le dernier mot…
-”La Recette Besson” qui donne un point de vue très pointu sur les recettes de production et les obsessions bessoniennes.
-”Overdose de Timbaland” videoclip “rejoué” de manière dramatique. Ultra convainquant.

Tout cela plus tout le reste se trouve sur le site officiel: http://www.mozinor.com

Sa devise?  “Mieux vaut consacrer son intelligence a des conneries que sa connerie a des choses intelligentes.”
(Oh mais tu vas l’avoir ta rouste !)

(* - “Tu Peux Pas Test.”: tu ne peux pas te mesurer à moi.)

Nemo SANDMAN


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nemosandman 140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte