Magazine Aventure/action

"Fast and Furious 4"

Par Loulouti

Puis j’ai vu le survitaminé "Fast and Furious 4" réalisé par Justin Lin. Détail amusant : en VO le long métrage se nomme tout simplement "Fast and Furious" comme si les producteurs avaient souhaiter créer un lien direct avec le premier opus tout en occultant le second et le troisième volets de la saga.
Autre précision me concernant : je ne correspond en rien aux standards machistes de l’homme dit "moderne". Je ne connais strictement rien (mais à un point !!!) à la mécanique automobile. Les voitures tunées ou customisées me laissent de marbre dans la vie de tous les jours. Dans un long métrage il en va autrement.
Dominic Torreto (Vin Diesel) rentre de manière clandestine aux Etats-Unis après le meurtre de Letty (Michelle Rodriguez). Pour se venger il doit de nouveau faire équipe avec l’agent O’Conner (Paul Walker), toujours épris mais séparé de Mia Torreto (Jordana Brewster), et infiltrer un redoutable cartel de la drogue. Les deux hommes vont devoir piloter des bolides pour pouvoir arriver à leurs fins.
Sans paraphraser le titre du film, enfin presque, «"Fast and Furious 4" est un film d’action qui va vite, très vite. Un long métrage qui ne fait ni dans la poésie, ni dans la dentelle. C’est un pur divertissement.
Le film est efficace et va à l’essentiel sans s’embarrasser de discours ni de messages. L’action est omniprésente. Le long métrage s’ouvre sur une séquence hallucinante qui fait écho aux premières minutes de l’opus original. Le rythme est constant.
Jamais Justin Lin ne nous laisse nous reposer sur notre séant. Le cocktail est mis au point avec génie. Il y a de superbes bagnoles qui en jettent vraiment. Les carrosseries sont stylisées au possible, les lignes sont pures et harmonieuses. Des bolides vraiment racés.
Les filles ont une plastique de rêve. C’est comme un Eden à l’échelle humaine.
La bande son de qualité dynamise le film.
La sensation de vitesse ne nous quitte jamais. L’adrénaline coule à flot dans nos veines. Les cascades sont superbement mises en scène. L’impression est que le travail a été minutieusement préparé de ce côté-là. Quand les moteurs rugissent et que les pneus crissent sur l’asphalte, un vent de folie emporte le spectateur. Je ne suis pas fanatique à la base des courses nocturnes no limit mais visuellement c’est une pure merveille. Ces bolides qui déchirent la nuit à plus de 200 km/h ont de quoi nous en boucher un coin.
Parfois on peut se dire que les effets spéciaux sont vraiment énormes mais ils cadrent parfaitement avec ce type de long métrage. Nous sommes clairement dans le registre de l’exagération, de séquences qui jouent la carte de l’outrance à gogo, alors pourquoi faire dans le modéré. Le plus important est que le spectacle doit être total, qu’il doit déchirer la rétine et les tympans.
A l’évidence la volonté des producteurs était aussi de réunir à l’écran les acteurs du premier opus. Dans ce quatrième volet (suite directe du premier ?) la complicité a l’air sincère et entière. Le duo Vin Diesel/Paul Walker fonctionne à plein régime. Jordana Brewster apporte une touche de féminité dans cet univers mach….masculin. Michelle Rodriguez, malgré une présence météorique, arrive à faire preuve à nouveau de qualités athlétiques indéniables.
Vin Diesel est avec Jason Statham l’un des acteurs des films d’action les plus convaincants. A un physique impressionnant, l’acteur américain ajoute un charisme hors du commun, une présence et une certaine gouaille.
"Fast and Furious 4" n’est pas un long métrage fait pour celles et ceux qui méprisent ce genre de films ou la culture, la sous-culture diraient les plus méchants d’entre eux, des passionnés d’automobile et/ou de customisation. Personnellement je n’aime pas mais je respecte la passion (coûteuse) de ces "allumés".
La saga "Fast and Furious" est une ode à la gloire de ces mordus de mécanique. Le 4ème opus ne déroge pas à la règle.
"Fast and Furious 4" est et restera une œuvre fraîche, dynamique et bien réalisée. Pas autre chose.
A voir pour le plaisir avant tout.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loulouti 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte