Magazine France

Surpopulation carcérale : LE scandale français et vendéen !

Publié le 06 mai 2009 par Pierreregnault
Les personnels pénitentiaires manifestent leur mécontentement au plan national comme au plan local. Il faut reconnaître qu'il y a de quoi être mécontent. Je suis allé hier matin rendre visite au personnel de la prison de La Roche sur Yon qui tenait un piquet devant la vétuste pison , l'une des plus surpeuplées de France ! Un record dont on se passerait volontiers. Explications :

Surpopulation carcérale : LE scandale français et vendéen !Peut-être ne le savez-vous pas, mais les gardiens de prisons n'ont pas le droit de faire grève.
On peut comprendre pourquoi.  Il doivent assurer la garde des prisonniers et manifester sur leur temps personnel ou de congé.
Ceci  rend leur mouvement encore plus exceptionnel.
J'ai pu discuter avec les représentants des trois syndicats impliqués :UFAP, CGT et FO.
Je viens d'écrire à Madame la Garde des Sceaux, Rachida DATI, pour qu'elle prenne rapidement des dispositions d'urgence, et d'autres à moyen et long terme.
La situation dans les prisons françaises est non seulement une véritable honte pour le Pays des droits de l'Homme, mais elle devient invivable pour les personnels pénitentiaires. 
Elle est inhumaine pour les prisonniers. Deux exemples : à Fontenay le Comte, nous comptons 84 détenus pour 35 places. A la Roche sur Yon, ce sont 97 détenus (et jusqu'à 112) pour 37 places (40 théoriques) qui vivent dans des locaux de plus de 100 ans.
Certains détenus partagent à trois, parfois quatre, des cellules de 10 m² et doivent dormir sur des matelas à même le sol !  En journée il n'y a pas la place pour s'allonger à quatre sur un matelas et se rendre aux toilettes, installées dans la cellule, car le quatrième matelas doit être sorti de dessous un lit et mis dans l'allée centrale !
La promiscuité induit une tension croissante à l'intérieur même des murs et fait peser une pression toujours plus forte sur les gardiens, qui en nombre trop restreint, cumulent les heures supplémentaires.
Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, dans son rapport 2008 sur la situation catastrophique des prisons françaises, pointe la maison d'arrêt de la Roche sur Yon parmi les plus mauvais élèves de la surpopulation carcérale.
Il semble que le Ministère réfléchisse actuellement à la construction d'une nouvelle prison dans notre département. Il y a effectivement urgence. Dans cette attente, il faut prendre des mesures d'urgence destinées à améliorer le quotidien dans les maisons d'arrêts existantes, en particulier en terme de moyens humains. Il y a vraiment URGENCE !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreregnault 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog