Magazine Football

OM Besiktas

Publié le 19 septembre 2007 par Ludo Foot

Pour son grand retour en Ligue des Champions l'OM n'a pas déçu et c'est finalement grâce à des réalisations de Julien Rodriguez et Djibril Cissé que les Phocéens ont décroché leur première victoire de la saison au Stade Vélodrome. Le match nul (1-1) entre Liverpool et le FC Porto leur permet même de s'emparer de la première place du classement. Cette victoire devrait libérer un peu plus les coéquipiers de Lorik Cana, le déclic tant espéré a-t-il eu lieu ? Réponse dans quelques jours avec les deux déplacements à venir, à Auxerre puis face à Liverpool.

Football365.fr : "L’OM respire" Malgré une bonne entame de match, il aura fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir Marseille inscrire deux buts et enfin remporter une victoire à domicile cette saison. Dès les premières minutes, l’OM se rue à l’attaque poussé par son public. Mais les joueurs d’Albert Emon ne parviennent pas à se créer de véritables occasions face des Turcs bien en place et venus pour arracher au moins un point. Sans s’affoler, les Phocéens continuent d’aller de l’avant et trouvent finalement l’ouverture par Rodriguez à la réception d’un corner de Nasri repoussé par le poteau. Ce but libère les coéquipiers de Cana qui malgré une timide réaction de Besiktas doublent la mise en fin de match par Cissé. Profitant du match nul entre Porto et Liverpool, Marseille s’empare de la première place du groupe A.

Site officiel de l'OM : "LA VICTOIRE QU'IL FALLAIT" En battant Besiktas le plus logiquement du monde pour leur retour dans la Ligue des Champions, les Olympiens ont remporté la victoire qu’il fallait. Celle qui permet de prendre un nouveau départ, de bien débuter la compétition, de rassurer, et d'enfin ravir le public. Des supporters exemplaires, qui ont eux aussi surmonté la déception de Toulouse, pour pousser de plus belle leur équipe.... Avec en prime une satisfaction supplémentaire, la prise de la tête de la poule A, Porto ayant été tenu en échec par Liverpool (1-1).

Sport24 : "Mistral gagnant" Pour tenter de créer l’électrochoc, Albert Emon avait choisi de revenir à ce qui avait bien marché l’an passé, à savoir cinq joueurs à vocation offensive. Niang était aligné à gauche, alors que Zenden épaulait Nasri dans l’axe devant Cana. Et si Zenden n’a pas apporté un vrai plus, le fait d’offrir un soutien supplémentaire à Niang l’a libéré offensivement. Le Sénégalais a été le meilleur Marseillais, faisant souffrir les Turcs par ses dribbles chaloupés. Cissé, souvent esseulé dans l’axe, a néanmoins fait ce que l’on attendait de lui. Un but, tout en puissance, qui a délivré les siens. Auparavant, Rodriguez avait débloqué le compteur, avec un but de renard, son premier en Ligue des Champions. L’ancien Monégasque a été cependant moins en vue que Faty.

Préféré à Givet, l’ancien Rennais a brillé, notamment grâce à sa présence physique. Du côté des joueurs en vue, Nasri, bien que surveillé, a été la plaque tournante alors que la seconde période a vu le réveil de Ziani, à la force de percussion retrouvée. Du côté du Besiktas, on attendait les performances d’Edouard Cissé et Diatta, deux joueurs bien connus du championnat de France. Si l’ex-Parisien a tenté tant bien que mal d’arracher des ballons dans l’entrejeu, il aura dans l’ensemble perdu son duel avec un Cana exemplaire, comme souvent. Diatta, enfin, a étouffé les attaquants marseillais durant tout le match, mais son duel perdu face à Cissé en fin de match ternit nettement sa prestation.

La Provence : "Enfin la victoire" Dans la misère du championnat succède l'élixir de la coupe d'Europe. Enfin un peu de bonheur ! Nul ne sait s'il durera longtemps, mais pourquoi ne pas savourer cet instant comme un soulagement, une bouffée d'air pur. À la rue en Ligue 1, l'OM se retrouve seul leader du groupe A de la Ligue des champions. Ce pied de nez amuse, car il n'a pas de véritable signification. Qu'importe. Il y a derrière le succès tissé avec patience, une multitude d'enseignements, de repères pour cette équipe, à la condition qu'elle ne les oublie pas sur la route qui la conduira dans l'Yonne, samedi. ...Sans tutoyer les sommets, il a retrouvé des valeurs de combativité, d'engagement. Il a proposé un jeu cohérent, enfin, en s'appuyant sur des principes simples : des dédoublements latéraux, des passes verticales pour donner de la profondeur, des prises de risques afin de jouer dans les intervalles....Cet OM-là a montré un visage sérieux, sans grand génie, mais appliqué. Les klaxons sur le boulevard Michelet traduisaient la satisfaction des supporters. Il en faut si peu.

Sports.fr : "Marseille, première !" L'OM aura donc dû attendre l'ouverture de la Ligue des champions pour connaître sa première victoire à domicile de la saison. Un succès qui a mis du temps à venir mais le but de Julien Rodriguez inscrit à un quart d'heure de la fin, et celui de Djibril Cissé dans les ultimes secondes, ont concrétisé une large domination des Marseillais dans cet affrontement avec les Turcs du Besiktas.

Contrairement au championnat, l'OM a donc démarré du bon pied la Ligue des champions et comme lors de ses deux dernières participations à la C1, les Olympiens ont gagné leur premier match au Vélodrome. Quinze jours avant le délicat déplacement à Anfield pour y défier Liverpool, l'OM s'est aussi refait un moral bien bas jusqu'à cette soirée de mardi débutée avec les meilleures intentions devant des tribunes d'un stade Vélodrome loin d'avoir fait le plein, conséquence évidente des mauvais résultats de l'équipe olympienne depuis le début du championnat.

Eurosport.fr : "Mistral gagnant" Pour son retour en C1, l'OM s'est imposé face au Besiktas (2-0) lors de la 1ère journée. Face à son adversaire le plus faible, Marseille a fait la différence en seconde période. Un premier succès à domicile cette saison qui l'installe en tête du groupe grâce au nul de Liverpool à Porto (1-1).... Forts de cette "victoire de la réconciliation" avec leur public, les Olympiens espèrent désormais rebondir en Ligue 1, leur quotidien morose où ils ne pointent qu'à une modeste 15e place. Tant qu'il y a du mistral, il y a de l'espoir...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines