Magazine France

Kouchner

Par Daniel Valdenaire
Bernard Kouchner parlant des négociations avec l’Iran, insistait pour que celles-ci aillent jusqu’à l’extrême limite pour éviter le PIRE. Le journaliste du Figaro, l’a interrompu pour lui demander : Qu’est-ce qui est le PIRE ? Et Kouchner a alors répondu : LE PIRE ? C’EST LA GUERRE. C’est ainsi que cela s’est passé. C’est différent de la version que l’on entend qui consiste à dire que Kouchner privilégie la GUERRE. Cette méthode qui consiste à déformer des propos pour défendre ses convictions, mais qui est apparemment la mode actuellement me semble déraisonnable. Quant à la politique de ce dirigeant iranien, il faut être conscient qu’elle est en train de mener la région concernée vers un conflit majeur, si on le laisse faire. La provocation vient du fait de celui-ci  et non des pays occidentaux. En écrivant ces lignes, suis-je un va-t-en-guerre ? Non, la guerre me fait peur. Mais nous vivons dans un monde dans lequel il faut faire preuve de réalisme. C‘est le devoir des dirigeants. Je souhaite comme tout le monde qu’il n’y ait pas de guerre, là où ailleurs.   

François Heisbourgauteur de  ” Iran, le choix des armes ”

C’est peut-être le visage de notre XXIe siècle qui se dessine à travers l’avenir nucléaire de l’Iran. Car, sauf divine surprise, l’année 2008 sera placée sous le signe d’un choix binaire entre le recours aux armes ou l’acceptation de la logique de la prolifération au Moyen-Orient et dans le monde. Nos pays auront donc à se déterminer par rapport à deux options parfaitement catastrophiques. Sera-t-il pire de frapper que de ne pas frapper ? Des frappes aériennes auraient des conséquences positives très limitées et des effets négatifs majeurs ; mais la prolifération régionale aurait des effets calamiteux et aucune conséquence positive… Quelles conclusions politiques nos pays devront-ils tirer de la réponse à cette question ? Il faut certainement tout faire pour éviter de se retrouver face à une alternative aussi peu appétissante. Mais l’Iran, en forçant l’allure nucléaire et balistique, a malheureusement conduit à une situation où le temps manque tragiquement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :