Magazine Culture

Berlin vibre au rythme de la 19ème Popkomm : la musique allemande à l'honneur

Publié le 19 septembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
C'est l'un des événements économiques et musicaux de l'année en Allemagne. La 19ème Popkomm, vaste salon de l'industrie musicale et festival pop-rock, a ouvert ses portes aujourd'hui à Berlin. Il rassemble 886 exposants de 57 pays, et n'attend pas moins de 15.000 visiteurs professionnels. Artistes, producteurs, organisateurs d'événements, éditeurs et experts musicaux ont afflué dans la capitale allemande pour trois jours de débats, de fête et. de signatures de contrats.
Popkomm, qui a quitté Cologne il y a quatre ans pour la bouillonnante capitale allemande, est cette année plus internationale que jamais. 72% des exposants sont étrangers. Mais le salon n'en met pas moins en valeur la musique allemande. Une fois n'est pas coutume, l'Allemagne est elle-même l'invitée de marque, après la France, l'Espagne et le Brésil. Les clubs berlinois accueillent dans le cadre du festival près de 150 groupes allemands, sur les 450 prévus au programme.
La grande fête d'ouverture a d'ailleurs déjà fait carton plein hier soir en misant sur les artistes allemands. "Les titres anglo-saxons ont longtemps dominé les hit-parades et les émissions de radios, mais une série de musiciens et DJ allemands et germanophones en ont conquis les sommets depuis quelque temps", a souligné Bernd Neumann, le ministre allemand délégué à la Culture et aux médias. Le gouvernement allemand entend soutenir la musique "made in Germany", y compris à l'international. L'industrie musicale est un "secteur économique important", a souligné le ministre de l'Economie et de la technologie, Michael Glos. Le potentiel du secteur créatif est "énorme", a renchéri M. Neumann.
Le gouvernement allemand veut exploiter ce potentiel à travers une nouvelle "initiative pour l'économie de la culture et de la créativité". Il s'agit de renforcer dans toutes ses composantes la compétitivité de ce secteur émergent, aux prises avec la révolution numérique et multimédia. "J'en attends des impulsions aussi bien en terme de croissance qu'en terme d'emploi", a confié M. Glos. L'an dernier, le gouvernement allemand avait déjà lancé l'"initiative musique". Le Bundestag a alloué un million d'euros pour soutenir la musique rock, pop et jazz en Allemagne.
M. Neumann a, par ailleurs, rappelé que la branche musicale allemande était aussi "de la plus grande importance pour la réception de la culture allemande à l'étranger". Berlin projette donc aussi de doper les coopérations avec des organismes comme les Instituts Goethe pour doper l'exportation de musique allemande.
L'industrie musicale allemande a su conserver sa quatrième place mondiale, derrière les Etats-Unis, le Japon et la Grande Bretagne, s'est félicité M. Glos. Elle représentait en 2006 7% du marché mondial, soit un montant qui flirte avec les cinq milliards d'euros. Si le secteur du disque s'est fortement affaissé (-40% depuis la fin des années 1990) sous l'effet du téléchargement illégal, celui de la musique live a, en revanche, augmenté de 18% en douze ans. Et celui de la musique en ligne affiche une progression de 30% en un an.
Plus d'informations :
www.popkomm.de

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :