Magazine Humeur

Equité

Publié le 21 septembre 2007 par Jlhuss
‌J’Êcris ton nom.

Par Makhno

 Ah ! Mes chers et braves compatriotes, nous avons vécu jusqu’à ce jour (et sans pratiquement nous en rendre compte), dans un pays où régnait la plus inacceptable des injustices, rassurez vous, par la grâce du “Petit Monier“, tout va enfin changer. Ouf ! Il était temps ! 

Enfin, LA réforme, celle que chacun appelait de ses voeux (si j’en crois les sondages) depuis si longtemps, va enfin voir le jour.
C’est la fin des privilèges, une sorte de “nuit du 4 Août” se profile à l’horizon démocratique qu’on a.
Les “régimes spéciaux“, sorte de survivance de l’ordre ancien, vont (en tout cas, on nous le promet), disparaître (”sous vos applaudissements”, comme disait l’autre). 

C’est fini le temps des feignasses qui se gavent sur le dos du bon peuple laborieux et qui partent se dorer la pilule au soleil de Provence (avec nos sous), qu’on se le dise !  
 Ainsi, les ci-devant  danseuses de l’Opéra de Paris qui partent à 40 ans, “au turf mesdames ! 40 ans de cotise comme tout le monde !”.
Les  députés 55 ans, les sénateurs 53 ans, les policiers, aux alentours des 55, les militaires (j’préfère pas en causer), les gardiens de prison, les gardiens de la Paix, les CRS, les clercs et employés de notaires, les Fançais de l’étranger, sans oublier ceux qui adhèrent au régime local d’Alsace et de Moselle, j’en oublie sûrement, 128 “régimes” qu’y sont au total ces affameurs ! Ça fait peur hein ? 

Vous dites ? J’me trompe ? Ah oui, pas les danseuses, pas les ministres, pas les députés ni les sénateurs, pas non plus les policiers, pas les militaires (où avais je la tête ?), pas les gardiens de la paix, les CRS (tu m’étonnes !), pas les clercs et employés de notaires, pas les Français de l’étranger et pas non plus les adhérents locaux d’Alsace et de Moselle. Ben reste plus grand monde alors ?  

Ben si ! La seuneucefeu et pi la Ratp (peut-être aussi les marins pêcheurs, va savoir). 

Oui mais alors, la Justice ?  

Oh le con ! C’est qu’il avait failli y croire à la Justice, est-il naïf ce Makhno ! Il croit tout ce qu’on lui raconte à la télé.  

Mais s’il  s’agissait vraiment de justice (comme ils disent), non seulement les 128 seraient “passés à la casserole”, mais en plus, comme l’a si bien suggéré le président de la Cour des comptes, Philippe Séguin, on aurait demandé gentiment aux bénéficiaires de “stocks-options” de cotiser comme ils devraient normalement le faire (3 milliards d’euros, quand même !), vous me direz, si on se met à écouter les bolcheviks, où allons nous (hein m’dame Chabot ?). 

Il est pas bolchevik Philippe ? Z’êtes sûrs ? Je croyais pourtant.
En tout cas, il est sûrement de “gauche”. C’est même le plus à gauche de toute la gauche, une sorte d’extrémiste quoi, parce que les autres (à gauche toujours), y sont beaucoup moins radicaux.
Ils laissent même entendre que dans le fond, tout bien considéré, faut avoir l’esprit ouvert, moderne et tout et tout. Parce que vous comprenez, les déficits et puis cette dette “AINORME” qu’on va laisser à nos chères petites têtes blondes ou brunes (et aussi rousses, pourquoi pas ?)… 

Je riposte. Tu ripostes. Nous ripostons. C’te bonne blague !
Et quand est ce qu’on parle de Justice ? Messieurs et Dames les “riposteurs”. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte