Magazine Environnement

Le compte épargne codéveloppement

Publié le 22 septembre 2007 par Marc Chartier

Ce compte permet aux personnes ayant la nationalité d’un pays en voie de développement, vivant en France et détenant une carte de séjour, d’épargner en bénéficiant d’un avantage fiscal (exonération fiscale de 25% des sommes épargnées, dans la limite de 20 000 euros) dès lors que les sommes sont réinvesties dans le pays d’origine.
L’investissement issu du compte épargne codéveloppement peut prendre la forme de création d’entreprise, de prise de participation dans une entreprise locale, d’achat d’immobilier commercial ou de fonds de commerce, de contribution à des activités de micro-finance, etc.
Ces comptes bancaires peuvent être ouverts avec un versement initial de 50 euros, pour une durée allant de 1 à 6 ans. Le plafond des dépôts est fixé à 50 000 euros. La rémunération est librement fixée par la banque.
Les pays en voie de développement éligibles à ce dispositif sont au nombre de 54, dont l'Algérie, la Tunisie, le Maroc, le Burkina-Faso, le Cameroun, le Mali, la Côte-d'Ivoire, la Mauritanie, le Sénégal, le Tchad, Madagascar, le Laos, le Vietnam, Cuba...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte