Magazine Culture

Union européenne:La richesse du patrimoine culturel européen, bientôt à portée de clic

Publié le 23 septembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
SELECTION RELATIO SUR LE SITE DU PE 81aba765546ef4b059b2b8f4a7eff918.jpg
Numériser les œuvres culturelles européennes : un travail de fourmi Le monde virtuel d’internet foisonne de sites d’informations, de blogs, de podcasts, de magasins en ligne, de télévisions...Pourtant, il est encore difficile d’accéder à toute la richesse du patrimoine culturel européen. Cartes anciennes, manuscrits, discours historiques, œuvres d’art et vidéos : l’Europe ambitionne d’offrir tout cela aux internautes, en version numérisée et accessible en un seul clic. Les députés s’enthousiasment pour le projet. Nom de code : i2010.


« C’est un projet qui répond parfaitement aux enjeux que représentent aujourd’hui les nouvelles technologies de l’information et de la communication », explique, enthousiaste, la députée française Marie Hélène Descamps. Elle est l’auteur du rapport qui sera voté la semaine prochaine en plénière.
 
Alors qu’internet est devenu, en particulier pour les jeunes, l'un des principaux moyens d'accès à la connaissance et aux savoirs, elle considère que « cette initiative pourra contribuer non seulement à les rapprocher du patrimoine culturel et littéraire de l’Europe, mais aussi à les former aux nouvelles technologies et à lutter contre la fracture numérique ».
 
Le projet i2010, exploiter les richesses d’une bibliothèque numérique
 
A l’origine du projet, il y a une volonté ferme de 6 Etats européens de permettre l'accès de tous au patrimoine culturel européen ainsi que de le préserver. L’idée de numériser le patrimoine culturel et de le rendre accessible par internet a ensuite fait son chemin, jusqu’à l’initiative i2010 de la Commission européenne.
 
Le principe est simple : offrir un « point d’accès unique, direct et multilingue au patrimoine culturel européen », comme l’explique le rapport de Marie-Hélène Descamps. Un moteur de recherche permettra aux européens, dans toutes les langues de l’UE, d’accéder à des documents numérisés, « en mode image et en mode texte » et de les consulter librement.
 
En clair, il sera à terme possible de lire en ligne le manuscrit original des « Misérables » de Victor Hugo, de voir les détails des peintures des primitifs flamands, d’observer en 3 dimensions les sculptures de Rodin ou d’écouter le premier enregistrement audio d’Edith Piaf.
 
Les premiers pas de la digitalisation
 
Mais avant d’offrir ce portail commun, il reste un gigantesque travail de numérisation à effectuer. Si de nombreuses bibliothèques nationales ont déjà entrepris ce travail, « une infime partie seulement du patrimoine culturel européen est à ce jour numérisée », souligne le projet de rapport du Parlement.
 
Les députés appellent donc les Etats-membres à accélérer ce processus et proposent que la bibliothèque numérique européenne ait un rôle centralisateur ; d’autant que la numérisation des œuvres culturelles est un moyen précieux de les préserver de l’usure du temps...Quant au financement de la numérisation, un partenariat avec le secteur privé pourrait être envisagé.
 
Enfin, dernier point à régler : si les œuvres libres de droit seront naturellement disponibles dans leur intégralité, qu’en sera-t-il des œuvres protégés par des droits d’auteur ? Marie Hélène Descamps précise que toute décision d’offrir des œuvres protégées devra être « prise en concertation avec les titulaires de droits et dans le strict respect des législations nationales, communautaires et internationales relatives à la propriété intellectuelle. » Les œuvres protégées pourraient par exemple être présentées sous forme de courts extraits, avec l'accord des ayants droit.
 
Mercredi 26 septembre, le Parlement devrait débattre puis adopter le projet de rapport : la bibliothèque numérique européenne sera alors un peu plus proche de la concrétisation...virtuelle, bien entendu.

4a923ad046f0ea06ae3b17a71ae4445b.jpg
En savoir plus :Projet de rapport sur la bibliothèque numérique européenne
ic"
"http://www.blogspirit.com/img/cont/news/functional/linkarrow.gif" />Un site déjà en place : la bibliothèque européenne
Europeana, prototype préparé par la Bibliothèque Nationale de France

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog