Magazine Politique

Fillon et la faillite de la France: Faut il dire la vérité aux Français?

Publié le 23 septembre 2007 par Jean Noël Delorme
François Fillon a déclaré en Corse " « Je suis à la tête d’un Etat qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un Etat qui est depuis quinze ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un Etat qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis vingt-cinq ans. Ca ne peut plus durer ».Et les Candides de service de hurler au scandale! De Bayrou,  qui parle "« d'aveu estomaquant » à Villepin qui s’est défendu d’avoir laissé un Etat en faillite, mais, au contraire, « dans une situation meilleure qu’aujourd’hui », en passant par Jospin qui a jugé "un peu étrange qu'un chef de gouvernement utilise de tels propos" et qu'en outre la droite aurait fait "exploser la dette" depuis 2002.,..etc Les économistes nous donnent l'explication de texte: La France n'est pas techniquement en faillite, comme l'a affirmé vendredi le Premier ministre François Fillon, mais elle doit moins dépenser pour arrêter de gonfler sa dette, considèraient samedi des économistes   Après plusieurs années de dépassement, la France a ramené depuis 2005 son déficit public (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) sous la barre de 3% du produit intérieur brut (PIB) fixée par le pacte de stabilité européen. Ce déficit représentait 2,6% du PIB fin 2006 et le gouvernement prévoit de le ramener à 2,4% fin 2007 et 2,3% fin 2008.(TV5) Conclusion, pour le primaire, pour ne pas dire primate, que je suis:  La France est en en déficit chronique et en situation de surrendettement exponentiel de puis 25 ans, mais c'est pas grave car il y a encore des préteurs qui se pressent au guichet !!! Imaginons un instant une entreprise qui serait en déficit depuis 25 ans et en état de surrendettement exponentiel...Vous avez raison cela ne peut être, il y a longtemps que plus aucun banquier ne la suivrait et qu'elle aurait été mis en faillite...sauf bien sur si c'était une "entreprise" du secteur public! La différence entre l'état, les entreprises publiques et les entreprises privées, c'est que les premières se nantissent sur les résultats à venir des secondes alors que celles ci se nantissent sur leurs biens propres. La France est donc bien en situation de faillite car s'il lui fallait rembourser l'argent qu'elle doit immédiatement, elle serait incapable de le faire sauf à nationaliser toutes les entreprises , petites et grandes, et les donner aux créanciers pour solder la dette.et, encore, pas sur que cela suffirait! on appele cela un état de "cessation de paiement" et donc de "faillite" même si elle est virtuelle. Fillon a donc bien raison! Sur le papier, nous sommes en situation de faillite, mais les Français ne sont pas encore entièrement habitués au parler vrai, à la Sarko, et les politiques, eux, ne savent même pas ce que cela veut dire et sont pris à contre-pied. Rendez-vous compte s'il faut maintenant dire aux gens les choses comme elles sont...où va t'on !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean Noël Delorme 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines