Magazine France

En faillite oui, mais intellectuelle

Publié le 23 septembre 2007 par Frednetick

Quelle belle région que la Corse. On s’y laisse aller à la douceur du climat, à la chaleur des autochtones et au côté folklorique de leurs éclatantes animations. Rien de tel donc pourglisser une confidence auprès d’un public averti, des agriculteurs. Car que demandent les agriculteurs corses, des subventions bien évidemment.

La caricature est si grossière qu’elle ferait pleurer si elle n’était pas si réaliste. Mais ce n’est pas notre propos du jour. La France, selon son timonier en second serait en faillite financière.

On notera avec mansuétude le cri du coeur d’unpremier ministre qui se croit encore “à la tête” de l’état, il fait preuve d’un confondant déni. François, tu ne diriges rien du tout, c’est Nico le chef, on te l’a déjà dit.

Bref, la France serait donc en faillite. Et parceque les mots ont, pour les gens éduqués, un sens, l’on doit remarquer que notre premier ministre ne maîtrise pas trop les arcanes de la comptabilité.

La faillite est ainsi la “situation d’une personne qui n’est plus en état de payer ses créanciers”.

L’état français n’aurait donc plus les moyens de payer ses créanciers? Comme tu y va mon bon françois !!! La dette française est en effet légèrement préoccupante. Pourtant nous ne sommes pas dans la situation d’un homme qui tient une grenade dégoupillée et la regarde en se disant qu’il est dans la merde.

Le remboursement de la dette de l’Etat, capital et intérêts, coûte quelques 38 milliards par an, et elle est gérée par une structure, l’agence France Trésor.

Et il est commun de dire que c’est ENORME !!! Oh lalalaalalaa oui mon dieu, un roc, un pic, un cap, que dis-je une péninsule !!!! En tout cas c’est comme cela que l’o nous présente les choses et comme cela que notre prime minister - la France moins chère - fait passer le message.

Pourtant à bien y regarder, la situation est quelque peu différente. Car si la France est bien endettée1 elle dispose aussi d’actifs, matériels ou financiers.

Les actifs matériels, le gouvernement Villepin, auquel appartenaient heckel nicolas et jaekel françois, en a fait bon usage. En vendant à tour de bras des bâtiments et des terrains il a réussi à limiter le déficit pour présenter un visage pas trop laid. Une astuce qui n’a bluffé que les moins regardant, le très gauchiste Philippe Seguin n’ayant que moyennement apprécié la chose avec ses compères de la cour des comptes. Les actifs de l’Etat et des administrations publiques représentent plus de 1.300 milliards d’euros soit déjà plus que les 1.200 de la désormais fabuleuse et pipoleuse dette.

Les actifs financiers eux sont des placements détenus par la France et leur montant global est légèrement supérieur à 670 milliards (ça fait beaucoup de 0 je sais).

La France en état de cessation de paiement? Près de 20% du PIB est épargné, et le patrimoine de nos administraions est positif de près de 550 milliards. Le “patrimoine” de chaque français est donc de 8.500 euros. Pas mal pour un pays qui marche, selon son “chef”, sur le bord d’un précipice sans fond.

La faillite oui, mais elle est intellectuelle. A moins que ce ne soit de l’incompétence.

  1. 40% de cette dette est par ailleurs détenue par des français, ce qui veut dire qu’elle “enrichit” des résidents [Retour]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frednetick 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines