Magazine France

Hervé Morin (Nouveau Centre) exclut tout retour vers François Bayrou

Publié le 23 septembre 2007 par Bruno Mouilloud

Le président du Nouveau Centre Hervé Morin a estimé “inenvisageable” tout retour de son parti, formé par les élus de l’ex-UDF ralliés à la majorité de Nicolas Sarkozy, vers l’UDF-MoDem de François Bayrou, dans un entretien à paraître dans le Journal du Dimanche.
“Tout retour en arrière est inenvisageable. Le Nouveau Centre incarne le centre droit. François incarne une alternative franche à Nicolas Sarkozy. Il n’y pas de croisement possible entre ces deux lignes”, a déclaré Hervé Morin.

“Le MoDem se situe aujourd’hui plus sûrement dans l’opposition que le PS lui-même. J’ai entendu le discours de François Bayrou la semaine dernière: la sévérité des attaques qu’il a proférées contre Nicolas Sarkozy fait de lui un opposant majeur”, a ajouté le ministre de la Défense.

“François Bayrou, qui table sur l’affaiblissement grandissant du PS, fait toujours le pari de l’emporter en passant par la gauche. Il ne l’a pas assumé au moment des législatives en 2007, il sera obligé de le faire en 2012″, a-t-il pronostiqué.

Evoquant les municipales de 2008, Hervé Morin, qui se positionne “dans la majorité, sans ambiguïté”, a indiqué que son mouvement chercherait “un accord, partout où ce sera possible, pour établir des listes communes avec l’UMP”.

Le Nouveau Centre, qui tient sa journée parlementaire jeudi, revendique 4.000 adhérents et compte 20 députés (et un apparenté) à l’Assemblée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bruno Mouilloud 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte