Magazine Culture

Union européenne: La croissance allemande doit rester robuste en 2008

Publié le 25 septembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
Selon l'institut IW de Cologne, la croissance allemande devrait rester solide l'an prochain. L'institut prévoit dans sa dernière projection un taux de croissance de 2,5% en 2007, et de 1,9% en 2008. "La conjoncture demeure dans l'ensemble robuste", estime son directeur Michael Hüther. A ses yeux, la crise du crédit immobilier américain ne menace pas sérieusement la croissance en Allemagne. La croissance mondiale, même si elle ralentit, continuera d'offrir de belles perspectives aux exportateurs allemands. L'IW intègre également dans son analyse les paramètres du prix de l'énergie et de l'euro fort.
b2ce2d5160bd1ded97c23b9efd8de8cf.jpg"Nous avons durablement accru notre compétitivité grâce aux réformes structurelles au niveau politique et dans les entreprises", justifie M. Hüther. Dans le quotidien "Die Welt", le directeur de l'IW estimait hier que la croissance allemande disposait aujourd'hui de "trois verrous de sécurité". Premièrement, le cycle conjoncturel n'aurait pas encore atteint son apogée. Deuxièmement, le poids de la réunification commencerait à disparaître. Troisièmement, et surtout, l'économie allemande se serait structurellement renforcée. "Une sorte de révolution culturelle s'est produite dans la population", explique M. Hüther. Les gens travaillent plus longtemps et de manière plus flexible. Ils prennent leur retraite plus tard. Ils ont même accepté des réductions de salaire. Les entreprises, de leur côté, ont "cassé les éléments sclérosés de manière insoupçonnée".
L'analyse de l'IW souligne, par ailleurs, la montée en puissance de la consommation des ménages comme moteur de la croissance aux côtés des exportations. C'est un signe supplémentaire de solidité de la croissance. Les économistes tablent sur une augmentation très sensible (+1,8%) de la consommation en 2008. Atone durant plusieurs années, celle-ci porterait alors à elle seule la moitié de la croissance du pays. A l'origine de ce redressement, l'IW identifie un climat des prix détendu, un revenu net en augmentation et le redressement du marché du travail. Le nombre d'actifs devrait augmenter de 600.000 cette année et de 300.000 l'an prochain. Le chômage devrait retomber à 3,5 millions de demandeurs d'emploi en 2008.
Au total, l'IW prévoit une hausse réelle de 2,1% de la demande intérieure et de 6,4% des exportations en 2008. Il souligne également la vigueur de l'investissement (+10% attendus cette année) et le redressement croissant de l'économie est-allemande. Les entreprises de l'est sont de plus en plus présentes sur les marchés mondiaux. Elles profitent, en outre, de l'amélioration générale de la conjoncture.
Plus d'informations :
Prévisions de l'institut IW :
www.iwkoeln.de/default.aspxép=pub&i=2094&pn=3&n=n2094&m=presse&f=4&ber=Presselounge&a=20555
Redressement de l'économie est-allemande/ Rapport 2007 sur l'état de l'unité allemande :

www.bmvbs.de/beauftragter/-,931.1012693/Tiefensee-Die-Ostdeutschen-koe.htm

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog