Magazine France

Coup de griffe de claudette duhamel a nicolas sarkozy.

Publié le 25 septembre 2007 par Menye Alain

Claudette DUHAMEL
Avocat
48, rue Schœlcher
97200 - FORT DE FRANCE
Fort de France, le 10 septembre 2007
Monsieur Nicolas SARKOSY
Président de la République Française
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS.
LETTRE OUVERTE
Objet : votre discours à l’université Cheik Anta DIOP
Monsieur le Président de la République,
Lors de visite au Sénégal le 26 juillet 2007 vous avez prononcé un discours en direction des peuples d’Afrique à l’Université Cheik Anta DIOP de Dakar
Vos propos ont semble t-il choqué beaucoup d’intellectuels africains et de membres de la diaspora noire qui ont protesté dans des articles de presse
Une plainte a même été déposée pour propos racistes par une association laquelle a invité les citoyens à porter plainte auprès de la gendarmerie de leur domicile.
Comme il fallait s’y attendre vous avez répondu à ces protestations par un silence qui ne fait que corroborer le sentiment que vous porter aux africains.
C’est pourquoi, afin de tenter de réveiller l’humain qui est peut être encore vivant en vous, je me contenterai de vous proposer un petit exercice amusant consistant à mettre certains de vos propos en les adaptant au contexte bien sur, dans la bouche d’un chef d’état africain en visite en France.
Lors de ce discours vous avez prononcé la phrase suivante:
“Mais la colonisation fut une grande faute qui fut payée par l’amertume et la « souffrance de ceux qui avaient cru tout donner et qui ne comprenaient pas pourquoi on leur en voulait autant.”
Notre chef d’Etat africain venant sur un des hauts lieux de commémoration de la Shoah pourrait alors dire:
« La Shoah fut une grande faute qui fut payée par l’amertume et la souffrance de ceux qui avait cru tout donner pour purifier la race supérieure et qui ne comprenaient pas pourquoi on leur en voulait autant. »
Parlant de l’Afrique et des africains vous dites :
“Je veux, ce soir, m’adresser à tous les Africains qui sont si différents les uns des autres, qui n ‘ont pas la même langue, qui n ‘ont pas les mêmes coutumes, qui n ‘ont pas la même culture, qui n ‘ont pas la même histoire et qui pourtant se reconnaissent les uns les autres comme des Africains. Là réside le premier mystère de l’Afrique”
“Oui, je veux m ‘adresser à tous les habitants de ce continent meurtri, et, en particulier, aux jeunes, à vous qui vous êtes tant battus les uns contre les autres et souvent tant haïs, qui parfois vous combattez et vous haïssez encore mais qui pourtant vous reconnaissez comme frères, frères dans la « souffrance, frères dans l’humiliation, frères dans la révolte, frères dans l’espérance, frères dans le sentiment que vous éprouvez d’une destinée commune, frères à travers cette foi mystérieuse qui vous rattache à la terre africaine, foi qui se transmet de génération en génération et que l’exil lui- même ne peut effacer.”
Que penseriez-vous si ce même chef d’Etat africain venait dire en France:
« Je veux, ce soir, m‘adresser à tous les Européens qui sont si différents les uns des autres, qui n‘ont pas la même langue, qui n ‘ont pas la même religion qui n ‘ont pas les mêmes coutumes, qui n ‘ont pas la même culture qui n ‘ont pas la même histoire ni même le même peuplement et qui pourtant se reconnaissent aujourd’hui les uns les autres comme des « Européens au sein d’une Union européenne par pure nécessité celle de résister au plus fort (les USA) tout en continuant à dominer et piller le plus faible ( l’Afrique).

“Oui, je veux m’adresser à tous les habitants de ce continent européen et, en particulier, aux jeunes, à vous qui vous êtes tant battus les uns contre les autres et souvent tant haïs (dès le moyen âge occidental l’Europe a été la scène de guerres à répétition qui ont duré des années: guerre de 100 ans! Guerre de 30 ans; guerres totales qui ont entraîné la planète entière dans un conflit meurtrier tout simplement à cause de l’animosité entre deux pays européens: la France et l’Allemagne!) à vous qui malgré votre Union économique continuez de vous haïr et de vous combattre via le territoire des autres, des plus faibles: ce tiers monde objets de vos appétit féroces mais - qui pourtant vous reconnaissez au sein du G8 comme frères - frères dans la domination économique, l’écrasement de l’autre partageant tous le sentiment de « constituer une race supérieure mue par une idéologie matérialiste qui vous amène à toujours aller conquérir, voler, piller, gruger, tromper l’autre, idéologie que vous vous transmettez de génération en génération et que l’exil lui-même ne peut effacer.”
Vous avez donné aux africains le conseil suivant:
« Le problème de l’Afrique, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or qu’elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas « pour la raison qu’il n‘a jamais existé”
Le chef d’africain pourrait alors dire en toute sincérité et objectivité
« Le problème de l’Europe c’est de cesser de toujours répéter de toujours ressasser de se libérer du mythe de la grandeur de la civilisation gréco-romaine, c’est de prendre conscience que l’âge d’or de la mission civilisatrice de l’Europe au travers ses grands empires coloniaux ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé, cette pseudo mission civilisatrice avait pour socle des crimes contre l’humanité: l’esclavage, la traite négrière et la colonisation c‘est à dire la barbarie et la négation de l’autre. »
Enfin vous le chantre de la préférence européenne évoquant la construction de ce que vous appelez 1’EURAFRIQUE, avez adressé ce merveilleux message aux jeunes africains
« Jeunes d’Afrique, ne vous coupez pas de ce qui vous enrichit, ne vous amputez pas d’une part de vous-même. La pureté est un enfermement, la pureté est une intolérance. La pureté est un fantasme qui conduit au fanatisme. »
Vous seriez donc en phase avec notre chef d’Etat africain s’il s’adressait ainsi aux jeunes français.
«Jeunes de France ne vous coupez pas de ce qui vous enrichit, ne vous amputez pas d’une part de vous-même. La pureté est un enfermement, la pureté est une intolérance, un fantasme qui conduit au fanatisme; rejetez la préférence européenne et accueillez les autres les bras ouverts, acceptez chez vous la différence africaine, arabe et asiatique ouvrez vous aux autres. »
J’espère Monsieur le Président de la république française que ce petit exercice vous aura permis de réfléchir sur la portée du premier article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen que vos sociétés occidentales ont estimé nécessaire et urgente de rédiger au lendemain de la seconde guerre mondiale pour éviter que ne se perpétuent les actes de barbarie auxquels se sont livrés les nations «civilisées» envers une catégorie d’homme blanc.
J’ajouterai que celui qui veut établir un dialogue constructif avec l’autre doit d’abord le respecter et chercher à le connaître ce que manifestement vous n’avez pas fait.
Sinon comment comprendre que vous vous soyez laissé aller à utiliser ce langage digne des pires troglodytes européens du 19ème siècle à l’université portant le nom de Cheik Anta DIOP, qui est non seulement le pionnier de la thèse scientifique de l’Afrique berceau de l’humanité admise aujourd’hui par la communauté scientifique, mais également le symbole fort de l’unité africaine, du pan africanisme de 1’anti racisme ?
En ce troisième millénaire, l’humanité a trop appris sur elle-même, sur ses origines et son histoire, pour qu’un homme d’Etat puisse encore se permettre d’user d’un te1 langage.
Vous pensiez être dans la rupture, alors que vous étiez dans la réaction.
Si vous vouliez aller de l’avant Monsieur SARKOSY il faut que vous trouviez en vous le courage et la force de dire en Homme digne et respectueux de ses ancêtres :
HONNEUR ET RESPECT POUR L’AFRIQUE BERCEAU L’HUMANITE.
Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République française, l’assurance de ma considération distinguée.
C. DUHAMEL

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Nicolas Sarkozy reprend l'initiative

    Nicolas Sarkozy repasse à l'offensive. C'est le registre qui lui réussit le mieux. Il ouvre un nouvel équilibre institutionnel. Nicolas Sarkozy s'investit à fon... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Nicolas Sarkozy et le sexe

    Extrait du livre L’aube le soir ou la nuit de Yasmina Reza que je suis en train de lire: - Elle n’a pas peur de nous, dit-il (Sarkozy) à propos de l’hôtesse... Lire la suite

    Par  Mathieu
    FRANCE, HUMOUR, INSOLITE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Nicolas Sarkozy ne peut pas divorcer

    Les rumeurs sur le divorce de Nicolas et Cécilia Sarkozy anflent dans les média depuis plusieurs jours. Mais techniquement le président de la république ne... Lire la suite

    Par  Fabien
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Quel imbécile?... Nicolas Sarkozy

    Nous avions déjà le droit à "What do you want" de Jacques Chirac, nous aurons maintenant "Quel imbécile?" de Nicolas Sarkozy : Sarko Lire la suite

    Par  Yann Kervarec
    FRANCE, INTERNET, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Citations de Nicolas Sarkozy

    Les adhérents ont un rôle à jouer et doivent être respectés "je veux que chaque adhérent ait un rôle à jouer, que son avis soit sollicité, que par dessus tout,... Lire la suite

    Par  Dominique M
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La présence people de Nicolas Sarkozy !

    C’est la grande révolution. Non seulement Nicolas Sarkozy ne cache rien (ou presque) de sa vie privée, mais il la met en scène. Du début des années 2000... Lire la suite

    Par  Formatio
    FRANCE, HUMEUR, PEOPLE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Nicolas Sarkozy danse la Tecktonik!!!!!!!

    Nicolas Sarkozy danse la Tecktonikenvoyé par zibz Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Menye Alain 963248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte