Magazine

Nausicäa de la vallée du vent

Publié le 30 juin 2009 par Maryelen
Nausicäa de la vallée du vent
Nausicäa de la vallée du vent ou 風の谷のナウシカ, Kaze no Tani no Naushika, manga japonais de Hayao Miyazaki, publié entre février 1982 et mars 1994 dans le magazine japonais Animage Monthly. Il fut ensuite adapté par son auteur en film d'animation et sorti en salles en 1984.
Nausicäa de la vallée du ventNausicäa de la vallée du ventNausicäa de la vallée du vent
L'histoire (de l'œuvre originale -publié en France aux éditions Glénat) tiré de Wikipédia:
À force de puiser les ressources souterraines et de polluer la terre, la civilisation industrielle, vieille de mille ans, perpétra sa chute lors des « sept jours de feu ». Cette guerre fut d'une rare violence et les dégâts infligés terribles. Le savoir et la vie furent presque anéantis. Mille ans de cette ère crépusculaire ont passé et l’humanité survit tant bien que mal, atteignant l'âge de la céramique. Entre un vaste désert et la « Mer de la Décomposition » (腐海, fukai, gigantesque forêt produisant des spores toxiques qui se propagent et développent un tel écosystème), quelques îlots de vie accueillent différentes communautés humaines. La fukai est protégée par des insectes géants, qui se sont adaptés à cet environnement pollué, dont les « Ômus » (王蟲, Oomu, litt. « insecte-roi ») en sont les principaux représentants.
La Vallée du vent est une zone protégée des spores par les vents marins et habitée par quelques centaines de personnes. De par une ancienne alliance, elle se retrouve impliquée dans une guerre entre les royaumes de Péjité et de Tolmèque qui se disputent une des armes utilisées durant les « sept jours de feu ». La fille du roi Jill de la vallée du vent se retrouve au cœur de ces affrontements.
Guidée par son amour pour tous les êtres vivants, Nausicaä va progressivement devenir une figure majeure de ce conflit et tentera par tous les moyens d’interrompre les combats.

Mon avis:
J'écris ce post après avoir visionné le dvd et, si je n'avais pas déjà lu le manga, mon avis serait beaucoup moins pessimiste que ce à quoi je m'attendais. En effet, les critiques que j'ai pu lire descendaient la version anime en flèche. Je ne la trouve pas si mauvaise que cela, après avoir vu Ponyo sur la falaise, je peux dire que j'ai tout de même préféré Nausicäa. ^^
La fin prématurée est dommage, le manga a été bien raccourci, et ma foi, s'ils s'étaient pris la peine de faire une fin digne de ce nom, le bilan final serait somme toute honorable. On retrouve l'esprit Miyazaki et à travers cette fable écologiste, on peut voir se dessiner déjà son futur chef d'œuvre "Princesse Mononoké" (1997). Pour rester fidèle à l'œuvre papier originale, l'anime aurait sans doute dû dépasser les 2H30; cela ne m'aurait pas dérangé outre mesure, l'intrigue originale est si dense et complexe que l'on aurait eu de quoi faire les choses en grand.
Nausicäa de la vallée du ventNausicäa de la vallée du ventNausicäa de la vallée du ventCi-dessus: dessins originaux des planches de mangaCela fait déjà 4 ans que j'ai lu les mangas; 7 tomes en tout; d'une lecture assez corsée, il faut être un habitué du genre pour l'apprécier pleinement. Je ne l'étais d'ailleurs peut-être pas assez à l'époque, c'est pourquoi j'ai intérêt à m'y replonger un de ces jours !
Si je devais faire un parallèle maladroit, ce serait avec le J-drama Long Love Letter, qui, contrairement à ce que son titre laisse penser, est un drama "ovni", entre "science-fiction" et "réalité écologique". Bref, leur thème écologique les rapproche indéniablement, ainsi que leur quasi "consensus" sur ce que l'avenir nous réserve.
C'est l'histoire de la fille d'un roi (je n'emploie pas le mot "princesse" volontairement, du fait de la connotation parfois "péjorative" que cela peut avoir dans ce contexte) dotée de "dons particuliers" mais pas extraordinaires, et qui va tenter d'arrêter la folie des Hommes.
Nausicäa de la vallée du vent Parmi les questions que ceux-ci se posent, sont-ils condamnés à attendre la fin de l'humanité ou existe-t-il une "porte de sortie", une manière de reprendre leur vie et leur destin en main? La plupart sont convaincus qu'il faille employer la manière forte et pour ce faire, détruire l'environnement hostile qui menace de les engloutir chaque jour un peu plus.Mais la solution par le feu ne semble pas la plus salutaire pour l'espèce humaine et implique de sacrifier nombre de vies...
En conclusion, je ne fustige pas d'emblée la version vidéo de "Nausicäa", pour un non-lecteur du manga, cela vaut même le coup d'oeil, en espérant que ce film lui donne l'envie d'aller plus loin et de lire l'oeuvre intégrale. Quant à l'oeuvre complète, il s'agit d'une fable écologique de qualité, commencée en 1982. Pourquoi a-t-il fallu tant de temps pour que l'on se mette à en parler?
Pour aller plus loin, je conseille le film d'Al Gore, Une Vérité Qui Dérange, et qui m'a beaucoup marquée. En espérant qu'il fasse réagir beaucoup plus de monde...
NB: Pour me positionner par rapport à cela, je ne suis pas une écologiste "pure et dure", néanmoins, j'ai adopté nombre de petites habitudes quotidiennes afin de diminuer mon empreinte écologique et je suis convaincue que si chacun y met du sien, même dans des gestes semblant insignifiants; à grande échelle, cela peut faire le poids.
Le saviez-vous ?
Le succès du film au Japon à l'époque a permis à Hayao Miyazaki et Isao Takahata de fonder le studio Ghibli. Le film a toujours été considéré comme faisant partie du Studio Ghibli, bien qu'antérieur à sa création.
En Occident, et particulièrement aux USA, le film original fut coupé afin de donner la préférence à l'action avevc modification des noms des personnages, du titre (Warriors of the Wind) et de la musique! Miyazaki et de nombreux amateurs ont désapprouvé cette version "dénaturée", ce qui a entraîné les studios Ghibli à adopter une règle stricte interdisant toute coupure de leurs oeuvres lors de leur adaptation.Suite à cet incident, l'exportation des films du Studio Ghibli en Occident fut arrêtée pendant une longue période. C'est Walt Disney, par le biais de sa filiale Buena Vista Entertainment, qui prendra le relai (après Home Box Office dans les années 80) et ressortira l'intégrale des oeuvres des Studios Ghibli au cinéma puis en dvd.
Nausicäa de la vallée du vent
Liens connexes:
l'empreinte écologique, késako?
An Inconvenient Truth
Hayao Miyazaki
Nausicäa de la vallée du vent, le manga
Nausicäa de la vallée du ventNausicäa de la vallée du vent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maryelen 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte