Magazine Beaux Arts

Art Urbain : Des idées et du design pour un environnement plus poétique

Publié le 09 juillet 2009 par Lovny

magazin-printemps

Le design urbain, on en connait les facettes utilitaires : bancs et poubelles publics, jardins et squares plus ou moins bien aménagés, parterres fleuris ringardos ou encore statues et monuments bien en place aux endroits stratégiques…Bref de l’ordinaire, du commun, du monotone, du train-train…Mais il semblerait que les designers et créateurs se révoltent et se mettent à proposer des “oeuvres de rue” et des “décorations de lieux” de plus en plus hors normes, à l’image des statues de bronze qui hantent Genève depuis déjà quelques années…

L’artiste-designer française Matali Grasset a ainsi repensé le mobilier urbain d’un lycée avec des idées poétiques et pratiques à la fois : un arbre à poufs permet aux lycéens de piocher des sièges portables confortables et de les poser où bon leur semble, tandis qu’une aire de repos produit de la musique douce grâce à de multiples mobiles supendus. Un lycée moderne, délirant et poétique comme on aurait aimer en fréquenter un…

Art Urbain : Des idées et du design pour un environnement plus poétique

A Prague, dans un autre style, l’artisteEpos 257 a mis en scène un tuyeau rouge qui rentre et sort de différents enfroits du sol praguois : il a pour cela bousculé quelques pavés des jolies rues de la ville. Pour réaliser cette oeuvre urbaine, l’artiste a scanné les endroits qu’il visait puis les a reproduit sur ordinateur en intégrant le tuyau…

Quelques mois ont été nécessaires à la réalisation de l’installation. L’artiste a voulu mettre en scène ce vers de plastique en hommage à la créature mythologique Orghoi Khorkhoi, issue de la mythologie mongole. Un vers qui était censé se promener dans les sables mongols et tuer les vaches.. Un vers qui représente un lien entre ancien et moderne, sol et surface, réalité et fiction.

Et puis récemment, vous n’avez pas pu passer à côté des gros lapins fluos qui ont littéralement colonisé le boulevard Haussmann, ainsi que les vitrines du Printemps ? Ils sont l’œuvre d’un collectif d’artistes, le Cracking Art Group, invités par Marc Jacobs. Ils dénoncent les effets du réchauffement climatique grâce à des sculptures (recyclées après chaque installation) qui tentent d’établir un lien entre la nature et l’artifice… + Leur site

Et vous, vous aimez ? Vous trouvez ça inutile, drôle ou êtes vous insensible à ce style d’installations artistiques ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Art urbain: Des graffitis venus d'ailleurs, entre création et dégradation

    Les graffitis peinent à trouver leur place dans la ville. Création, ou dégradation ? Art urbain, ou barbouillage coloré que riverains et collectivités... Lire la suite

    Le 04 décembre 2009 par   Jérémy Dumont
    MARKETING & PUBLICITÉ
  • Droit et art urbain unis pour la justice

    François Richard Dossiers Educaloi, Justice, Café Graffiti et Jeunes Le projet Les couleurs de la justice en est à sa deuxième année d’existence. Lire la suite

    Le 27 juin 2009 par   Raymond Viger
    SCIENCE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Art urbain ou guerilla marketing?

    Nike, Pays-Bas, vient de réaliser une superbe campagne de guérilla marketing pour la Coupe du Monde de Football 2010. En exploitant l’univers de l’art urbain,... Lire la suite

    Le 06 décembre 2009 par   Hushhush
    MARKETING & PUBLICITÉ
  • L'art urbain d'Aryz

    Le jeune illustrateur et graffeur espagnol d'Aryz immortalise, avec pinceau, rouleau et bombes, beaucoup de portraits de taille XXL sur les façades du monde... Lire la suite

    Le 03 janvier 2010 par   Tonton
    INSOLITE
  • Le mois de la nouvelle : saison 5 #3

    Mon appel à un peu plus d’exotisme, de diversité géographique, que ce soit des écrivains ou des lieux des histoires, semble avoir rencontré un écho (comme... Lire la suite

    Le 23 novembre 2014 par   Flo
    CULTURE, LIVRES
  • Le manteau de Greta Garbo, Nelly Kaprièlian

    Le point de départ de ce travail de 280 pages qui se dit roman mais qui, pour moi, n’est qu’un essai raté n’est autre que l’achat par l’auteur, journaliste et... Lire la suite

    Le 23 novembre 2014 par   Mango
    CULTURE, LIVRES
  • Prague, jour 5

    Cinquième et dernier jour à Prague. J’avais peur que 5 jours seule dans un pays où je ne parle pas la langue s’avère un peu long. Finalement, je serais bien... Lire la suite

    Le 21 novembre 2014 par   Madimado
    CULTURE, LIVRES

Ajouter un commentaire