Magazine Culture

Droits de l'homme en Tunisie :Rafles pour incorporer de force au service militaire

Publié le 27 juillet 2009 par Musique

Droits de l'homme en Tunisie :Rafles pour incorporer de force au service militaire

La jeunesse tunisienne ne se sent plus à l'aise sur le territoire tunisien par l'esprit de terreur qui y règne actuellement. De nombreux touristes en contact avec la population rapportent également ces faits. Les forums de discussion abordent le sujet avec plus ou moins de censure. Une rafle est une arrestation en masse d'une partie ciblée d'une population, faite au dernier moment, puis organisée par la police. Ce type d'arrestation est basée sur l'effet de surprise, afin d'empêcher que les personnes visées par l'arrestation, puissent s'organiser pour y échapper. Dans tout le pays actuellement la célèbre Police d'Etat tunisienne poursuit de manière draconnienne des jeunes dans les lieux publics, les cafés sur les places de marché pour les amener non san violence pour effectuer leur service militaire...

Droits de l'homme en Tunisie :Rafles pour incorporer de force au service militaire

La jeunesse tunisienne est outrée par ces pratiques dignes d'un autre temps...N’ayant pas accompli leur devoir national, ces jeunes ont une peur bleue d’être chopés par les sections spéciales policières. Le ministre a encore dit que: de telles campagnes, qui s'intensifient pendant certaines périodes, visent les jeunes de 25 à 35 ans.Chaque jeune concerné qui n'a pas accompli le devoir national est affecté à l'un des centres de conscription. Le ministre exprime sa désolation de constater que les jeunes les plus instruits sont les plus enclins à fuir l'accomplissement du devoir national. " Sachant, dit-il, qu'une bonne partie de ces jeunes a fait l'objet de mandats d'amener ou de jugement par défait à des peines de prison pour non régularisation de leur situation envers le service national ". Pourquoi a-t-on une peur bleue d’accomplir un devoir national ? Pour les jeunes concernés par la question, les interrogations autour du devoir national du service militaire sont multiples, d’où cette peur expliquée pour beaucoup par l’ignorance de ce qu’est le service militaire. Voici quelques unes de ces interrogations. Les cheveux gominés permettraient-il de fuir le service militaire ? Aux dernières nouvelles, un jeu vidéo publicitaire a été mis en ligne sur Facebook. Les jeunes Tunisiens peuvent toujours s'enfuir de leurs obligation... virtuellement du moins...

Des spots sur la chaine nationale (que très peu de jeunes regardent) sont insuffisants pour véhiculer une bonne image du service militaire obligatoire, d'autant plus que, avouons-le, ces spots sont primitifs.Réalisés par des agences de communications spécialisées, ces spots seraient certainement plus efficaces pour attirer les jeunes, plutôt que de les éloigner. Il est vrai que ce n'est pas évident d'imaginer des spots touchant à la fois des jeunes appartenant à des couches sociales très différentes les unes des autres et aux parcours et ambitions fort distincts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire