Magazine Cuisine

San Shoku Donburi, bol de riz aux trois garnitures

Par Nolwenn

Washoku WarriorVoilà donc la première de mon challenge en tant que Washoku Warrior !

Alors, qu’ai-je fait avec le tori soboro ? Un donburi (prononcé « donnebouli« ) pardis !

Si vous n’êtes pas familier avec la cuisine japonaise et que vous n’êtes pas non plus un lecteur assidu de ce blog, vous vous demandez très certainement de quoi je parle.

Le donburi est donc un plat japonais, composé de riz blanc (appelé « riz gohan » prononcé « go’anne« ), surmonté d’une ou plusieurs garniture. J’étais persuadée de vous avoir donné la procédure pour préparer le riz, mais apparemment je me suis trompée: ça viendra donc trs vite, d’autant plus que c’est une des étapes du prochain défi des Washoku Warriors (ben oui, je joins en cours donc je dois rattraper mon retard

;)
).
La procédure est en fin de compte similaire à celle du riz à sushi, sans l’assaisonnement vinaigré.

La plus connue est sans doute celle composé d’oeuf et de poulet, le plat s’appelle alors communément oyako don.

Cependant, on peut faire un donburi avec à peu près ce que l’on veut !

Cette version d’Elizabeth Andoh est un peu plus sophistiquée, car elle nous propose un plat qui se doit de remplir les principes washoku (promis, le prochain article sera consacré à son livre et tout cela sera beaucoup plus clair). 5 couleurs doivent donc être présentes.

Le san shoku donburi contient trois garnitures différentes: le tori soboro, du maïs et des petits pois. Afin d’avoir une touche rouge et noire, on ajoute du beni-shoga (vous savez, ce gingembre doublement saumuré utilisé entre autre dans les okonomiyaki) et du nori.

San Shoku Donburi

Un véritable plaisir pour les yeux, mais pour tous les autres sens également !

Le poulet contraste parfaitement avec le côté sucré du maïs et des petits pois ainsi qu’avec la douceur du riz. Le gingembre en saumure ajoute une note piquante très agréable.

De plus c’est un plat complet puisqu’il contient des féculents, des protéines et les bienfaits des légumes. Que demander de plus ?

Tout peut être préparé à l’avance; le poulet et le riz réchauffé à la dernière minute.

Si vous n’êtes pas familiers avec l’usage des baguettes, n’hésitez pas à avoir recours à une cuiller

;)
Il n’y a pas de honte.

Ingrédients pour 4 personnes:

  • Riz gohan (résultat de 300g de riz cru avant cuisson)
  • Tori Soboro
  • 1 tasse de maïs (environ 170g), frais, surgelé ou en conserve
  • 1 tasse de petits pois (environ 170g), frais, surgelés ou en conserve
  • Beni-shoga *facultatif*
  • Nori *facultatif*

Si vous venez de préparer le poulet, gardez-le au chaud.
S’il a été préparé à l’avance, faites-le chauffer dans une poêle à forte température en prenant soin de bien redéfaire les morceaux de viande.

Si vous utilisez du maïs et des petits pois frais, faites bouillir de l’eau dans une casserole afin de faire cuire les pois durant 3 minutes (ou jusqu’à ce qu’ils soient juste tendres); égouttez puis réservez. Faites de même avec le maïs.
S’ils sont surgelés, mettez les dans deux bols séparés (résistant à la chaleur), couvrez d’eau bouillante. Laissez ainsi un moment, mélangez puis égouttez.

Divisez le riz dans les quatre bols à donburi (larges et moyennement profonds) ou dans des assiettes à soupe (dans ce cas il vous faudra plus de garniture pour couvrir le riz).

Placez une baguette au milieu du bol (reposant donc sur les bords). Disposez le poulet sur l’une des moitiés ainsi formée.

Maintenant, déplacez la baguette dans le sens perpendiculaire. Couvrez une des sections avec 1/4 du maïs, et l’autre section avec 1/4 des petits pois.

Déposez un peu de gingembre saumuré et de nori au centre.

Recommencez avec les autres bols.

C’est sans doute plus simple en images:

San Shoku Donburi montage

Articles connexes


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Toscane – San Gimignano

    San Gimignano est une des villes les plus pittoresques et suggestives de la Toscane. Elle s'étend, toute embrassée dans sa double enceinte de murailles et... Lire la suite

    Par  Gillou45000
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Toscane – Sienne et San Gimignano

    Deuxième jour, direction Sienne et San Gimignano. Petit déjeuner à 7h00. Avec un truc sympa, on choisit le menu pour le soir parmi les différentes propositions. Lire la suite

    Par  Gillou45000
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • If you're going to San Francisco

    Doukyo a passé des vacances à San Francisco et en a profité pour revenir avec quelques adresses mode et green. Voici le portait de 3 boutiques et de leurs... Lire la suite

    Par  Doukyo
    CONSO
  • La Dinky Adrian Smith San Dimas Signature

    Dinky Adrian Smith Dimas Signature

    Ce guitariste connu via le (fabuleux) groupe Iron Maiden a désormais sa propre signature chez Jackson Un modèle fort sympathique d'ailleurs que je vais vous... Lire la suite

    Par  Thibault17
    CULTURE, MUSIQUE
  • Bat for Lashes - Daniel (san ?)

    Lashes Daniel (san

    Nouvelle video, et nouveau single pour Bat For Lashes avec une belle pochette ou Natasha Khan se présente avec le portrait de Daniel "karate kid" Larusso peint... Lire la suite

    Par  Newwavehooker
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Playlist : San Francisco Sound

    Playlist Francisco Sound

    Le San Francisco Sound, expression qui existe réellement, c’est en gros les groupes que je serai allée voir si j’avais habité du coté de la baie de San Francisc... Lire la suite

    Par  Eddie
    CULTURE, MUSIQUE
  • Fishermans wharf, San Francisco

    Fishermans wharf, Francisco

    Fishermans wharf, c’est la partie de la ville tout au nord qui pourrait considérée comme la destination pour touristes en groupes, façon attraction populaire. Lire la suite

    Par  Cktoon
    A CLASSER

A propos de l’auteur


Nolwenn 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine