Magazine Afrique

A la découverte de l'Algérie authentique

Publié le 29 juillet 2009 par Littlestylebox

A la découverte de l'Algérie authentique


J’ai maintenu un peu le suspense sur les quelques jours de suspension du site, troublant les pistes par une photo de vacances prise au Sud de Naples en 2007… Je suis en fait parti une très courte semaine en Algérie pour le mariage d'un de mes meilleurs amis.
Il est difficile de parler de l'Algérie en peu de mots : terre de contraste où les enrichis du pétrole côtoient les plus pauvres, où les religieux modernes se mélangent aux intégristes, où l'omniprésence policière ne peut se comparer qu'à celle des portraits de Bouteflika... Difficile également de décrire l'ambiance, les odeurs, la chaleur parfois étouffante, les regards curieux portés sur le peu de touristes égarés et le goût du vrai méchoui... Mais l’Algérie est un pays tellement beau et attachant ! Loin, très loin de tous les clichés qu'on peut avoir...

A la découverte de l'Algérie authentique

La visite commence naturellement par Alger et sa célèbre baie. Tandis qu’au loin mouillent les super tankers, les Algériens regardent la vie du port depuis le boulevard Amara Mohamed Rachid à l’architecture coloniale remarquable.

A la découverte de l'Algérie authentique

Alger a parfois un petit air de Marseille avec ses immeubles haussmanniens aux volets et rambardes bleus. Une unité architecturale qui se disperse peu à peu en pénétrant dans les quartiers plus populaires. Comme partout dans la ville, les paraboles semblent parasiter les immeubles comme le lichen sur les arbres. Avec une seule télévision d’Etat, les Algériens préfèrent les scènes torrides de Secret Story aux documentaires toujours laudatifs sur la politique gouvernementale.

A la découverte de l'Algérie authentique

Symbole de la nouvelle richesse du pays, le Ministère de l’Energie et des Mines trône fièrement au coeur du quartier d’El Biar. Ancien quartier populaire, ce dernier est de plus en plus occupé par les classes supérieures du pays, multipliant leurs villas barbelées autour des rues où se déploient les ambassades.

A la découverte de l'Algérie authentique

Bouteflika est partout, Bouteflika voit tout. Le président a été réélu pour la 3e fois par un ras de marée troublant de 90% des voix, en modifiant la constitution du pays. Contrairement aux Tunisiens, les Algériens n’ont pas peur de parler en mal de leur président, mais ils restent circonspects quant aux possibilités d’évolution démocratique du pays.

A la découverte de l'Algérie authentique

Je n’ai jamais vu un pays où les forces de sécurité sont autant présentes qu'en Algérie. Reflets d’années de terrorisme, les barrages routiers abondent dans la capitale, sur les petites routes de province, voire même sur les autoroutes, provoquant des bouchons gigantesques. A chaque fois, le contrôle au faciès est de rigueur : le conducteur ralentit la voiture, allume sa lumière intérieure, et chaque voyageur est dévisagé. De temps en temps, une voiture est fouillée sans raison apparente. Des bunkers ou des abris de tas de sables usés s’émiettent le long des routes.
L’aéroport est un autre grand moment, avec pas moins de 5 contrôles d’identité et 3 fouilles de bagages pour enfin pouvoir pénétrer dans l’avion.

A la découverte de l'Algérie authentique

Dans les rues d’Alger, les barrières policières finissent par faire partie intégrante de l’architecture locale.

A la découverte de l'Algérie authentique

Les petits restaurants abondent dans les rues d’Alger, proposant grillades, couscous mais aussi crêpes au nutella, meilleures que dans certains restaurants parisiens. Le quartier de Staoueli est particulièrement célèbre pour ses alignements de restaurants de grillades où se pressent les familles pour dîner en terrasse et se rafraîchir au Selecto.

A la découverte de l'Algérie authentique

Personne n’aurait cru il y a vingt ans que la communication deviendrait un besoin vital au même titre que manger, boire ou dormir. En Algérie comme ailleurs, la téléphonie mobile est partout. Elle vous accueille dès l’aéroport à coups de mégas panneaux publicitaires, et vous suit jusque dans les plus petits villages d’Algérie.

A la découverte de l'Algérie authentique

Véritable témoignage de l’architecture des années 70, l’hôtel El Aurassi s’élève au dessus de la baie d’Alger. Il possède un des rares bars délivrant des boissons alcoolisées où se presse une clientèle mixte de riches algériens et de businessmen.

A la découverte de l'Algérie authentique

Même si l’Islam est une religion d’Etat, l’Algérie continue d’abriter de nombreuses minorités religieuses. L’Eglise Notre Dame d’Afrique construite par les Français en 1872 contient la fameuse inscription « Notre Dame d'Afrique priez pour nous et pour les Musulmans ». Le promontoire de l’église offre le soir un très beau coucher de soleil sur la capitale algérienne.

A la découverte de l'Algérie authentique

La Casbah d’Alger forme le cœur historique de la ville. Autrefois fief des islamistes, elle était devenue un coupe gorge dont on ne réchappait pas. C’est notamment dans son dédale de ruelles que s’est jouée la bataille d’Alger. Aujourd’hui encore les Algériens hésitent avant de pénétrer dans la Casbah.
Mais quand on pénètre dans la casbah, on semble rentrer dans un endroit unique : pas de magasins pour touristes, pas de touristes du tout d’ailleurs... Préservée comme aucune autre médina du monde, elle dévoile une vie de quartier riche dans une succession de ruelles étroites, de portes décorées et de résidences magnifiques. La casbah est toujours le cœur qui vit d’Alger !

A la découverte de l'Algérie authentique

Probablement ma photo préférée ! Un moment de recueillement privilégié dans le calme de la plus vieille mosquée de la casbah d’Alger. Rare et précieux !

A la découverte de l'Algérie authentique

Méli mélo d’un garage de rue du quartier de la Casbah.

A la découverte de l'Algérie authentique

On pourrait penser que la guerre d’Algérie et ses méfaits auraient laissé des ressentiments aux Algériens envers la France. Dans la réalité, ce n’est pas du tout le cas. Nous n’avons jamais été confrontés à des remarques désobligeantes, mais au contraire à des bienvenus francs, des invitations à dîner en famille ou des « vive la France ». Egalement étonnant, après des années d’arabisation, le français reste omniprésent à l’écrit comme à l’oral. Les Algériens entre eux parlent un mélange d’arabe et de dialecte où vient s’intercaler régulièrement des mots français.

A la découverte de l'Algérie authentique

Les français sont partis d’Algérie en laissant derrière eux de nombreux bâtiments d’architecture coloniale. Certaines gares de province ressemblent à s’y méprendre à celles du Sud de la France. Créée en 1934, la coopérative Forpieux est désormais exploitée par les algériens.

A la découverte de l'Algérie authentique

Tizi Ouzou est la capitale de la Kabylie. Elle s’étend entre villas et programmes massifs d’HLM dans le creux de montagnes magnifiques.

A la découverte de l'Algérie authentique

Les martyrs de la guerre d’Algérie font l’objet de nombreux mémoriaux, dont le plus célèbre est celui qui domine Alger. A Tizi Ouzou, la place des Martyrs du Printemps noir 2001 forme le cœur de la ville.

A la découverte de l'Algérie authentique

Sur la plage de Tigzirt, seuls les hommes et les enfants se baignent. Les femmes, très minoritaires, restent habillées, voilées ou non, et attendent sur la plage. Il serait difficile, même pour une occidentale, de se dévoiler en maillot de bain, tant la présence masculine est lourde. Tous les yeux sont braqués sur les quelques femmes aux épaules dénudées. Mais cette plage n’est pas représentative des plages d’Algérie, où sur les plages plus modernes des périphéries d’Alger, les femmes n’hésitent plus désormais à exhiber leur nouveau maillot de bain échancré.

A la découverte de l'Algérie authentique

Sur la plage de Tigzirt au coucher du soleil.


J’espère que ce petit tour d’Algérie vous a plu…
C’est un pays extrêmement riche à découvrir, mais qui pêche malheureusement par un manque de communication et d’ouverture. Le visiter relève du parcours du combattant : l’obtention du visa au Consulat d’Algérie est une aventure en soi qui nécessite patience et dévouement. Mais une fois sur place, vous ne regretterez pas un instant de découvrir un pays à la richesse incommensurable encore vierge de tout tourisme de masse. Un pays vrai et authentique !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Littlestylebox 194 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte