Magazine Asie

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Publié le 29 juillet 2009 par 0plus0

Bon allez dernier (gros) billet sur mon séjour au Népal et après retour à la musique.

Lundi 17 Novembre 2008 :

De Birethanti, on part pour 20mn de marche jusqu’à Nayapul, où l’on prend le bus pour Pokhara. Retour à la civilisation, même si ici, dans le monde dit civilisé, on est encore bien dépaysé. Pokhara c’est une grosse bourgade à l’échelle du Népal, l’une des plus grandes villes du pays, le point de départ de nombreux treks. Beaucoup de touristes donc mais la ville nichée au bord du lac Phewa Tal est paisible par rapport à l’agitation de Katmandou. Pour la première fois depuis 3 semaines, nous sommes libres de nos mouvements. Le pied. Krishna nous emmène manger une grosse pièce de bœuf, réclamée par certains depuis plusieurs jours voire semaines. Sensation bizarre de retrouver certaines saveurs oubliées. L’après-midi est libre et j’en profite pour faire quelques emplètes, le matériel de randonnée est pratiquement donnée. Le soir est l’occasion de fêter l’anniversaire d’une personne du groupe, notre dernière soirée tous ensemble après 3 semaines de vie commune. On assiste à des danses traditionnelles népalaises pendant qu’on mange, l’ambiance est bonne jusqu’à ce que Krishna ne demande ce que l’on aimerait améliorer dans le trek. Quelques critiques sont émises, pas bien méchantes, mais le Népalais est susceptible et ne tolère pas la critique. Pourquoi demander alors ? On frôle l’incident diplomatique entre Seb et Krishna…la distribution des cadeaux apaise les tensions. Krisha nous emmène ensuite dans un casino indien, un lieu surréaliste de luxe au milieu de cet océan de pauvreté. On fait un peu pouilleux dans nos tenues de routard mais l’appât de nos euros est visiblement plus important que nos tenues pour les patrons du casino. J’apprends à jouer au Black Jack, j’adore les casinos même si je ne suis pas un flambeur ou alors juste de bananes. Krishna, lui, flambe tout le pourboire, qu’on lui a donné pendant le repas, à la roulette. On se couche vers minuit et demi, 3 ou 4h plus tard que ces 18 derniers jours.

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Mardi 18 Novembre 2008 :

On se lève vers 6h afin de dire au revoir au reste du groupe qui part pour Katmandou. La plupart rentre en France le lendemain. On change d’hôtel puis journée paisible à base de farniente et écriture de cartes postales au bord du lac…

Mercredi 19 Novembre 2008 :

Nuit affreuse ! Mal au bide à partir de 2h du mat’, impossible de me rendormir, l’impression d’avoir un poids sur l’estomac. Le chicken byriani de la veille ne passe pas. Seb se réveille à 6h, je le préviens que je suis pas très bien. On doit prendre le bus vers 7h30 pour Soraha, dans la région du Teraï (frontière avec l’Inde). Je passe aux toilettes pour me préparer et là… c’est le drame. J’ai juste le temps de finir de me vider par en bas que ça sort par en haut !! Je suis pas dans la forme de ma vie mais le poids sur l’estomac a disparu. Seb me propose d’attendre le lendemain pour prendre le bus mais je lui dit que ça va, j’ai pas spécialement envie de passer une journée de plus à Pokhara. Le bus est bien évidemment hors d’âge et les 5h de trajet sur ces routes défoncées vont s’avérer un vrai calvaire. Après une halte, le bus repart et très rapidement je sens de nouveau mon estomac vouloir expulser par le haut le peu d’eau et de coca que j’avais tenté de boire pour me réhydrater. J’avais prévu un sac plastique, il aura pas fait le voyage pour rien lui non plus. Mon estomac me laisse enfin tranquille et on arrive aux portes du parc naturel de Chitwan vers 13h. Une nuée de rabatteurs se jette sur nous pour nous emmener dans leur hôtel, on en choisit un recommandé par le Lonely Planet. Je suis un zombie, Seb s’occupe de tout. On grimpe dans la jeep où attendent déjà 2 Australiennes puis direction la lodge. La chambre est pas chère mais assez inconfortable. Le gars de l’hotel essaie de nous vendre ses tours (jeep safari, ballade à dos d’éléphant…), c’est de bonne guerre, c’est là dessus qu’ils se font un peu d’argent. On part pour le “centre-ville”, 3 restaurants et 4 boutiques de souvenirs, et on s’installe dans un restaurant. Je n’ai pas faim mais je commande une soupe pour me donner bonne conscience. Il fait très chaud ici, ce n’est sans doute pas le meilleur choix. Le plat à peine arrivé, je me sens de nouveau très mal et sans y avoir touché je pars pour la lodge en abandonnant Seb tout seul au restaurant. Je dors une bonne partie de l’après-midi pendant que Seb se démène pour trouver des prix intéressants pour les tours et une lodge plus confortable, au cas où mon état ne s’améliore pas. Je retente ma chance avec une soupe le soir au restaurant mais sans beaucoup plus de succès.

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Jeudi 20 Novembre 2008 :

L’intoxication alimentaire me laisse un peu tranquille, j’arrive à grignoter un truc un peu plus solide ce matin. C’est pas encore ça mais après la journée affreuse de la veille je vais pas me plaindre. On prend nos quartiers dans une lodge plus confortable puis on rejoint un guide pour la ballade en 4×4 dans le parc du Chitwan. Au bout de 50m, le 4×4 tombe en panne ! Un autre vient nous chercher et c’est parti dans les hautes herbes du parc. On voit toutes sortes d’animaux dans cette immense réserve naturelle : crocodiles, daims, singes, toute sorte d’oiseaux puis on s’arrête dans une ferme pour gavials, ces crocodiles piscivores au museau allongé. On repart en espérant enfin voir l’emblême du parc, le rhinocéros. On pense que c’est peine perdue et puis en revenant sur nos pas on tombe sur un rhino dans l’eau, de l’autre côté de la route. Magique. On descend du 4×4 et on le mitraille…de photos. On rentre à la nuit tombée à la lodge. Toujours aussi peu d’appétit…

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)
Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Vendredi 21 Novembre 2008 :

Réveil matinal afin de faire la ballade à dos d’éléphant. Dès notre entrée dans le parc, un bruit alerte le cornac. Il nous fait signe qu’il s’agit d’un rhino et que l’on doit se taire. On est bien contents de ne pas être à pied car les guides disant que si vous vous faites charger par un rhinocéros, il faut courir en jetant ses vêtements et se réfugier dans un arbre !!! Le rhinocéros n’est pas un gros pervers, il est juste myope comme une taupe et il a un très bon odorat donc les vêtements peuvent servir de leurre. Mouais. On suit la trace du rhino qui ne tarde pas à apparaitre, visiblement fort mécontent ! C’est là qu’on est content d’être sur un éléphant. Ce n’est finalement pas un mais une rhinocéros et son petit que l’on a débusqué. L’éléphant s’approche à 2-3 m, les rhinos n’ont pas peur, magnifique. On voit assez peu d’animaux par la suite mais peu importe. Retour à la lodge puis on part voir le bain des éléphants, 30 touristes pour 3 éléphants, un peu désolant. On profite du soleil au bord de la rivière, c’est agréable de se poser après ces 3 semaines 1/2 agitées. A 15h, on part en pirogue pour aller au Breeding centre, la nurserie des éléphants. Les bords de la rivière sont infestés de crocos, on ose pas trop regarder dans l’eau de peur d’en voir un sous la pirogue. On arrive à la nurserie qui a eu le bonheur de voir débarquer des jumeaux il y à quelques jours. Les mères sont attachées par les pieds à côté de leurs petits, ça fait un peu de la peine mais on ne sait jamais quel peut être la réaction d’une mère pensant son petit en danger. Le soir on mange avec une infirmière française que l’on avait croisé à de nombreuses reprises pendant le trek.

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)
Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Samedi 22 Novembre 2008 :

Journée de transit, 6h de bus pour Katmandou. Le trajet est long et monotone.

Dimanche 23 Novembre 2008 :

Ballade à pied jusqu’au temple de Swayanbhunath, aussi appelé temple des singes en raison de la cohorte de macaques qui l’occupe. Situé à environ 2km de Katmandou, il contient un stupa auquel on accède après avoir gravi un escalier particulièrement raide. Les macaques se régalent des offrandes laissées là par les disciples. L’après-midi, on se ballade jusqu’à Pashupatinath, le centre hindouiste de Katmandou. 365 jours par, 24h24, des crémations ont cours en ce lieu. La veille, un ex Premier ministre est décédé et la crémation vient d’avoir lieu, sur la stèle réservée aux VIP. Il y en a également une pour la famille royale et d’autres pour les différentes castes de la société népalaise. Des gamins se servent de cercueils comme de barques pour récupérer les objets des défunts jetés dans l’eau…On part ensuite pour Bodnath, aussi appelé Boudha, célèbre pour son immense stupa.

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)

Lundi 24 Novembre 2008 :

Visite de Bakthapur, une cité médiévale à une vingtaine de km de Katmandou.

Merdi 25 Novembre 2008 :

Dernière journée à Katmandou, on en profite pour faire les derniers achats. Départ le soir pour Paris via une longue escale à Abou Dabi. Arrivée le lendemain matin à Paris, mauvaise surprise mes bagages ont choisi un autre itinéraire…Je les recevrais finalement le lendemain. Fin du voyage.

Carnet de voyage…dans le temps : Nepal 2008(4)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Carnet de voyages # 3 : Astrid Desmarécaux

    Astrid, parmi nos voyageuses préférées, est passionnée par la découverte de nouvelles cultures. Après diverses expériences en Europe dans l’éducation, elle vit... Lire la suite

    Par  Blogosmose
    TALENTS, VOYAGES
  • Carnet de vacances en famille

    Carnet vacances famille

    ééàééVous connaissiez déjà Elka Editions pour sa collection Les pieds sur Terre / Les Carnets de Timéo qui sensibilise les enfants aux enjeux du développement... Lire la suite

    Par  Fabulousfab
    VOYAGES
  • Carnet de notes

    Deux images trouvées ce matin su CoC, pour me donner du courage... Lire la suite

    Par  Vonsontag
    AUTO/MOTO, CONSO
  • France 5: Carnet de santé

    Comme prévu une partie de l'émission "Le magazine de la santé" d'aujourd'hui était sur le quotidien d'un malade de la sclérose en plaques. Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le Carnet de santé des amoureux

    Elle est allergique à son chat, lui à sa belle-mère : un diagnostic s’impose. Du coup de foudre à la vie à deux en passant par l’épreuve fatidique du premier... Lire la suite

    Par  Toutnouvo
    A CLASSER
  • Carnet rose

    Pour le lancement de son nouveau modèle familial, la Routan, Volkswagen vous propose de voir la tête de votre futur bébé. Il suffit d'uploader votre photo et... Lire la suite

    Par  Suffragettes
    A CLASSER
  • CARNET :: Nature

    CARNET Nature

    Les paroles s'en vont, la nature reste…Après MON MOLESKINEvoici venu le temps des carnets de notes Habana de chez Quo Vadis.J'ai craqué sur 4 carnets My... Lire la suite

    Par  Adelap
    A CLASSER

A propos de l’auteur


0plus0 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte