Magazine Culture

Enseignants pickpockets, pirates remerciés, Crockatt & Powell ferme

Publié le 30 juillet 2009 par Actualitté
En Suisse, un conseiller national ayant participé anonymement à un concours de poésie a été primé, nous rapporte LeMatin.ch. Ainsi, à la surprise de tout le monde. Oskar Freysinger a obtenu le prix littéraire du festival Rilke de Sierre. « Cette récompense m'encourage à continuer d'écrire », a déclaré le conseiller. Une sorte de De Villepin helvétique...
Enseignants pickpockets, pirates remerciés, Crockatt & Powell fermeDes enseignants anglais accompagnant un voyage scolaire en France auraient volé de l'argent dans le portefeuille de leurs élèves, afin de s'acheter de l'alcool. C'est sur le chemin du retour, explique Zigonet, que douze professeurs se sont fait passer des bouteilles, en remerciant étrangement les 137 élèves du « cadeau ». Les enfants se sont alors rendu compte qu'il leur manquait tous 5 euros. On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Le plus étonnant, c'est que d'après les informations données par Zigonet, ils n'aient fait qu'acheter de l'alcool, car comme le signal un commentaire, 137 x 5= 685 euros...
Marianne 2 rapporte un fait démontant à lui tout seul tout l'argumentaire pour l'Hadopi. Le groupe Barcelona s'était fait « pirater » sa chanson Please don't go, utilisé illégalement dans une vidéo sur YouTube. C'est un documentariste, Jon Rawlinson, qui a choisi d'utiliser leur musique sans autorisation, et qui en a fait un succès. Depuis que la vidéo a été vue 880 000 fois, le groupe n'a jamais aussi bien vendu. Ainsi, plutôt que de demander le retrait de la vidéo et de poursuivre le vidéaste, le groupe ne cesse de le remercier...
Le libraire indépendant Crockatt & Powell à Londres a fermé, après quatre années d'existence, comme l'explique Bookseller. Pour le copropriétaire Matthew Crockatt, la responsabilité de cette fermeture est à imputer à l'ouverture d'un deuxième magasin à Chelsea l'an dernier. Il ajoute cependant, ne « vraiment avoir aucun regret, parce que nous avons tous les deux plus ou moins apprécié cette expérience. Les six derniers mois ont été difficiles, mais pour le reste ça a été un grand plaisir ».
Sud Ouest se réjouit que dans les Landes, la lecture soit vivante, grâce notamment à des associations de proximité. C'est par exemple le cas de l'association Histoire de lire à Labatut, dont l'affluence ne cesse d'accroître.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine