Magazine Sport

Homo Microphonis se prend aux Jeux

Publié le 30 juillet 2009 par Nordicland

Christophe Sevessand
Le célèbre commentateur de ski de fond, de biathlon et de rollerski en France, Christophe Sevessand (alias Homo Microphonis) a été au micro lors de la Coupe du monde de Vancouver, en mars dernier. L'essai s'est montré concluant puisqu'on le retrouvera aux commentaires en français lors des prochains Jeux. Par ailleurs, la grande équipe de Nordicland lui souhaite un bon anniversaire et espère qu'il aura gardé assez de souffle pour éteindre les 35 bougies ce soir.

"En Amérique du Nord, ils sont très pros. Ils reçoivent à peu près une olympiade toutes les décennies (Calgary 1988, Atlanta 1996, Salt Lake City 2002, Vancouver 2010). La production sportive, c'est un vrai business là-bas. Les deux dernières olympiades n'étaient pas terribles au niveau des commentaires en français, du moins pour le biathlon ; l'IBU et les organisations des Jeux ne voulaient plus cela, elles voulaient quelqu'un qui sache parler français et mettre en valeur le biathlon. Et je pense que là, elles ont trouvé ce qu'elles voulaient. D'ailleurs, je viens d'être sollicité pour commenter également les épreuves nordiques des Jeux paralympiques. C'était pas gagné d'avance. Même si les Canadiens sont nos cousins et nous adorent, quand je suis arrivé l'an passé sur le site olympique, j'étais regardé d'un mauvais oeil. Je me demandais ce que je faisais là. J'avais l'impression qu'on m'avait dit de venir parce qu'il fallait quelqu'un qui parlait français (c'est une des trois langues officielles, marquée dans la charte olympique). Puis, ils ont vu que je m'intégrais bien et les bonnes performances des Français (victoire de Vincent Jay et deuxième place des Français lors du relais) ont permis de redorer notre blason.
Il faut faire des commentaires courts, une minute et trente secondes maximum. Le fait d'avoir fait un peu de radio m'a certainement aidé. Aujourd'hui j'ai plus le timing dans ma tête. Quand on me dit de parler 30 secondes, il faut que je parle 30 secondes, pas une minute. Et il faut garder une certaine neutralité même si on hausse la voix quand il s'agit de parler d'athlètes francophones. Je suis content d'avoir été choisi, mais je serai encore plus satisfait quand j'aurai la sensation d'avoir bien bossé."

Retrouvez Christophe Sevessand au micro lors des épreuves de rollerski du Grand Bornand les 15 et 16 aout, puis aux championnats de France de rollerski à Vallouise les 29 et 30 août.

Pour en savoir plus, consultez son site en cliquant ici (et rendez-vous dans le Liveaudio pour écouter ses nombreux commentaires).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • homo economicus et homo osmanus

    « La conception de l’homme comme animal/être économique (l’homo économicus d’ Adam Smith et de son école) est le symbole, le signe même, qui connote à la fois l... Lire la suite

    Par  Hoplite
    SOCIÉTÉ
  • La théorie des jeux

    , pensée par les économistes Morgenstern et Von Neumann, amendée par John Nash (le schizophrène joué par Russel Crowe dans Un homme d’exception), est l’une des... Lire la suite

    Par  Mcabon
    CULTURE, MÉDIAS
  • Adoption homo-parentale

    Le Chafouin est un blogueur de droite bien connu. Il nous livre aujourd'hui ses réflexions sur une future loi réformant l'adoption "homoparentale". Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Être parents quand on est homo...

    Il paraît qu'il y a déjà environ 30 000 familles pour qui c'est le cas. La loi ayant toujours un temps de retard sur les faits, les jurisprudences en la... Lire la suite

    Par  Cc
    SOCIÉTÉ
  • Les jeux d'arcade : sales jeux en salle

    Trente secondes suffisent pour se faire bouffer les oreilles tel un gros pacman pris au piège.Les étudiants de l'université de Maine ont pris le risque de... Lire la suite

    Par  Annonymise
    JOURNAL INTIME
  • Hétéro et Homo même égalité en entreprise ?

    L’égalité des chances sur le marché du travail est souvent perçue par le biais des origines sociales. On a tendance à oublier que l’orientation sexuelle des... Lire la suite

    Par  Oreade
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Nordicland 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte