Magazine High tech

les installateurs telecoms peuvent ils etre indépendants des opérateurs telecoms et reussir le virage de la rupture technologique ?; où en sommes nous depuis cet article du 17 novembre 2007 ?,

Publié le 30 juillet 2009 par Telecoms
Network Status stock photo les installateurs telecoms peuvent ils etre indépendants des opérateurs telecoms et reussir le virage de la rupture technologique ?; où en sommes nous depuis cet article du 17 novembre 2007 ?, où en sommes nous depuis cet article de novembre 2007 ?, " téléphonie sur IP : quels choix s'offrent aux entreprises, qui sont les acteurs et quel est l'impact sur les installateurs de téléphonie traditionnels ?,   les choix aux entreprises : 1 le centrex IP : plusieurs entreprises partagent le meme pbx IP mutualisé et administré par un opérateur, 2 le pbx IP d'une entreprise est hébergé chez un opérateur, 3 le pbx IP raccordé au réseau opérateur : une entreprise branche directement son pbx IP sur le réseau IP de l'opérateur, 4 le pbx IP administré par un opérateur directement dans une entreprise, on n'aborde pas ici les qualifications nécessaires et les précautions à prendre dans certains cas (lien de secours à prévoir, partage des flux voix/données, qualifier contractuellement les classes de services et la gestion des priorités, ne pas se "focaliser" uniquement sur l'aspect des gains,...),   les acteurs : les opérateurs comme Orange, Vanco, ipnotic, B3G, Completel, Altitude, Hub Telecom, Colt, British Telecom, Infonet, neufcegetel,...,   l'impact sur les installateurs de téléphonie traditionnels : le Centrex IP est une réalité développée par les constructeurs telecoms depuis au moins dix ans, mais les opérateurs se sont appropriés cette technologie depuis ces dernières années...,   on constate que les opérateurs interviennent désormais sur l'ensemble de possibiltés citées ci dessus : centrex, hébergement pbx IP, raccordement sur réseau de pbx IP, administration sur sites clients de pbx IP..., quelle place pourront conserver les installateurs de téléphonie traditionnelle ? sauront ils résister aux nouvelles technologies ?, existeront ils demain ?,   que pense leur fédération nationale, les regroupements nationaux ou les grands intégrateurs et quelles actions concrètes ont ils mis en oeuvre ?, leur fédération nationale ? : ma présence au niveau fédéral pendant 2 années m'a permis de travailler modestement et activement sur le secteur des "operateurs telecoms"; des contacts, réunions, présentations et tour de france ont été proposés de façon strictement "identique" aux acteurs présents sur le marché des entreprises; Cegetel avait pu faire un tour de france, neuf telecom souhaitait alors en faire de meme mais "avant" son concurrent d'alors Cegetel; Colt et Completel ont aussi de leur coté pu présenter leurs organisations et offres de services; depuis, je ne suis pas toujours certain, mais je "souhaite" me tromper, que les instances nationales aient pris en compte que les services "actuels" des opérateurs telecoms à destination des entreprises comportent des fonctionnalités traditionnelles de téléphonie : les opérateurs sont donc désormais des "concurrents" directs et redoutables des installateurs telecoms; peu importe mon opinion, mais il me semble peu normal, par exemple, de voir que dans la dernière réunion régionale le 7/11/07, les membres de cette instance aient pu "convier" le principal opérateur alternatif...les dernières fonctionnalités des "box" destinées aux entreprises sont "concurrentes" directes des serveurs de communication proposées historiquement par les installateurs telecoms !; mais on me répondra que peu importe mon avis sur la question..., les regroupements nationaux ou les grands intégrateurs ? : ils "distribuent" ou "installent" ou "maintiennent" ou "intègrent" en marque blanche ce genre de "box"...y compris ceux présents au sein de cette instance nationale pour "représenter et défendre" le métier des installateurs telecoms !!!; mais on me répondra encore que peu importe mon avis sur la question..., les installateurs telecoms peuvent ils alors etre indépendants des opérateurs telecoms et reussir le virage de la rupture technologique ?..., dans le contexte du futur "duopole Orange/neufcegetel", existera t il de réelles possibiltés pour un installateur telecoms et meme d'un intégrateur de ne pas dépendre de ces deux seuls uniques fournisseurs (l'ouverture du marché à la concurrence en 1998 a accouché d'une souris...), d'etre indépendants et de ne pas etre réduits à devenir de simples "distributeurs" ?; difficile d'etre optimistes direz vous ?; j'entends et lis ça et là depuis si longtemps que la profession est sinistrée, que tout va mal, que tout est fichu,..., bref, on est en pleine "régression"; mon "opinion" sur ce sujet est à la fois "oui", le modèle historique a déjà disparu pour les installateurs telecoms, les intégrateurs et meme à terme pour les opérateurs telecoms !!!; et inversement, je dirais aussi le contraire, à savoir "non" et ça, c'est la seconde partie du sujet : peut on réussir le virage de la rupture technologique ?, suite du sujet en cours de rédaction...".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Telecoms 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines