Magazine France

Pôle Emploi, une réforme inéfficace !

Publié le 30 juillet 2009 par Olive
La loi du 13 février 2008 relative à la réforme de l'organisation du service public de l'emploi, c'est à dire la fusion de l'ANPE et de l'Assedic, montre c'est limite en cette période de chômage intense.
Cette réforme voulue par Sarkozy, le Pôle Emploi se montre inéfficace. Remarque comme toutes les réformes voulues par notre omnifragileducoeur de président.
Le Pôle Emploi submergé par les demandes de chômage, n'arrive pas à assumer et aider les français au chômage, l'Etat vient donc de prendre la décision de laisser à des cabinets privés une partie des chômeurs.
Ne serait il pas le signe et le début, tant voulu par Sarko roi de la privatisation, de refiler l'intégralité de Pôle Emploi au privé ?
En tout cas cela en tout l'air, cette réforme donc inutile, nocive et inéfficace, va vraiment coûter cher à l'Etat et Pôle Emploi.
Pôle Emploi vient de choisir les prestataires privés qui seront rémunérés pour accompagner 320.000 chômeurs jusqu'en 2011.
Les gagnants bien sûr sont: Sodie Emploi, filiale du groupe Alpha, connue pour le conseil aux comités d'entreprise, qui emporte 22% du marché.
Arrive ensuite Manpower (11%), VediorBis (7%), Arcade conseil (7%), Eurydice (6%), l'association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) en partenariat avec Altedia, le cabinet de conseil ayant appartenu au conseiller social de Nicolas Sarkzoy, Raymond Soubie (6%), puis Adecco, numéro un de l'intérim en France (5%). D'autres structures privées se partagent les 36% restants du marché.
Seules les associations locales ont été "lésées" dans ce marché.
On remarque que dans cette liste de gagnant, il y a des amis à Sarko, fallait sans douter, comme Raymond Soubie le conseil de Sarkozy.

Donc cette magouille de Sarko pour faire jeter les chômeurs sur le marché du privé et offrir aux actionnaires de ces opérateurs privés des bénéfices juteux, va quand même coûter 466 millions d'euros à Pôle Emploi sur un peu plus de deux ans.

Alors qu'une des solutions pour éviter d'avoir recours au privé, était d'embaucher au Pôle Emploi.

En conclusion, cela montre que les réformes voulues par Sarko n'ont rien d'autres que de se voir refiler au privé au détriment du social pour les français qui deviennent ainsi un pactol pour le privé.
Sarko n'a pas été élu pour sortir la France de la merde et aider les français mais pour donner le pays au privé.

A voir aussi la fable de la baisse du chômage.


Qui veut encore des réformes à Sarko ?
Toi chômeur qui a voté pour Sarko, es tu fier de son aide ?

UrPix.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte